Retour

Une rentrée bien préparée pour 2600 enfants démunis

Des dizaines de bénévoles préparent des sacs à dos afin que 2600 enfants démunis de Montréal commencent l'année scolaire du bon pied, a annoncé mardi la Mission Bon Accueil.

Pour une 16e année, l’organisme à but non lucratif qui combat la pauvreté remettra des sacs remplis d’essentiels : chaussures neuves, cahiers, cartable et crayons.

Alors qu’un enfant sur cinq vit sous le seuil de la pauvreté dans la région, le coût des fournitures scolaires peut devenir un fardeau insurmontable pour certaines familles dans le besoin, notamment pour les Chevchenko qui sont arrivés d’Ukraine il y a deux ans.

Les parents, qui suivent des cours de francisation, comptent poursuivre des études professionnelles avant de gagner leur vie.

« Cette année, il est très impatient de recevoir son deuxième sac à dos », explique la maman ukrainienne.

La pauvreté a reculé de 1,9 % l’an dernier, rappelle pour sa part le maire Denis Coderre. « Mais qu’est-ce que ça veut dire quand 26 % des enfants ne finissent pas l’école? » a-t-il demandé.

Parmi ses priorités, le maire veut « assurer aux nouveaux arrivants – parce que la diversité est un atout pour Montréal et le Québec – les outils nécessaires pour atteindre cette dignité, mais aussi préparer la prochaine génération. »

« Si on veut changer Montréal, on commence avec les enfants et les familles », a déclaré le président-directeur général de la Mission Bon Accueil, Sam Watts.

Les sacs à dos seront distribués mardi et mercredi aux familles préalablement inscrites.

Plus d'articles

Commentaires