Retour

Une rentrée sous le signe des travaux routiers à la STM

Les Montréalais découvrent aujourd'hui l'efficacité des mesures de mitigation mises sur pied par la Société de transport de Montréal (STM) pour contrer les effets délétères de nombreux chantiers routiers sur la circulation routière.

Tel qu'annoncé le 18 août dernier, le service est bonifié aux heures de pointe sur 13 lignes d'autobus circulant essentiellement dans le sud-ouest de la métropole et desservant la ligne verte du métro, qui traverse le sud de la métropole d'est en ouest.

L'objectif de la STM est d'aider les travailleurs à éviter l'impact des travaux planifiés sur l'échangeur Turcot, le pont Champlan et l'autoroute Bonaventure, qui s'étireront sur de nombreux mois.

« Vous pouvez prendre votre auto et tenter de contourner des travaux avec les détours, mais la meilleure solution, c'est de passer en dessous, avec le réseau du métro », résume le président du conseil d'administration de la STM, Philippe Schnobb.

Les changements, en vigueur lundi matin, correspondent avec l'horaire d'automne, qui se produit toujours à ce temps-ci de l'année, en raison de la fin des vacances et de la rentrée scolaire.

Les lignes 51, 71, 105, 107 et 112 sont celles dont le service a été le plus renforcé en raison des travaux.

La STM a entrepris lundi matin une campagne de publicité visant à promouvoir son approche pour contrer les chantiers routiers. Des dépliants ont été distribués aux passagers ou seront déposés directement dans les boîtes aux lettres. L'information est également disponible sur le site Internet de la STM.

« Les bonifications qu'on fait là, on va les maintenir l'an prochain, ça c'est certain », a précisé Philippe Schnobb, puisque les travaux qui les justifient vont s'étirer « pendant un certain nombre de mois, sinon d'années ».

Québec et Montréal ont annoncé il y a deux semaines que la STM pourra bientôt disposer de 25 nouveaux autobus pour accroître ses services pour la durée des travaux. Ces autobus ne lui seront cependant livrés qu'en novembre.

D'ici là, la STM a transféré vers le service régulier des autobus destinés à la ligne 747 qui relie l'aéroport de Montréal à la gare d'autocars, au centre-ville. Seize autocars ont été loués pour desservir temporairement la ligne 747.

Parmi les autres mesures mises en œuvre pour contrer l'impact des travaux routiers, soulignons l'ajout de places dans des stationnements incitatifs de la STM, et le lancement d'un projet pilote de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain pour encourager le télétravail et le covoiturage.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine