Retour

Une résidente de 91 ans fait une chute mortelle dans un CHSLD

Une femme de 91 ans est morte, mercredi soir, après avoir effectué une chute de deux étages d'une fenêtre du CHSLD où elle elle résidait, dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, à Montréal.

La victime a été retrouvée au sol, vers 22 h 30 devant la résidence - le CHSLD de Louvain - située à l'angle des rues Saint-Denis et Louvain. Des manœuvres de réanimation ont été entreprises pour tenter de sauver la vie de la dame, mais son décès a finalement été constaté sur place.

« Nous sommes à pied d'œuvre pour documenter ce qui s'est passé dans les heures qui précèdent l'accident et, depuis ce temps-là, nous sommes à rencontrer tous les employés qui étaient sur place », a déclaré la porte-parole du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l'île-de-Montréal, Louise Mercier. « On va vraiment faire une enquête et documenter avant d'émettre quelque hypothèse. »

Les fenêtres de l'établissement ont été refaites en 2011 et elles sont munies d'une moustiquaire « assez solide », selon la direction du CHSLD. Le cadre de la moustiquaire de la fenêtre de la dame aurait toutefois cédé, ce qui lui aurait permis de sortir.

La direction du CIUSSS entend revoir les mesures de sécurité de l'ensemble de ses établissements. « Nous avons 26 installations qui n'ont pas toutes été construites à la même époque, elles n'ont donc pas les mêmes normes », avance Mme Mercier.

La victime était une toute nouvelle résidente du CHSLD, arrivée depuis seulement 24 à 48 heures, selon Mme Mercier. « Il faut regarder son dossier, son profil, poursuit Mme Mercier. Je sais qu'elle a été vue quelques minutes avant l'accident, donc il y avait un suivi, une présence, mais il faut aller un petit peu plus loin et préciser les détails qui ont précédé l'accident. »

Une chute qui serait accidentelle

Les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal ont écarté les thèses d'un acte criminel et du suicide. La nonagénaire aurait vraisemblablement tenté de fuir sa chambre par la fenêtre, mais elle aurait fait une chute accidentelle.

Les enquêteurs du SPVM et le Bureau du coroner mèneront une enquête pour établir les circonstances de l'accident.

Gaétan Barrette a commenté cet incident en affirmant qu'à son avis le niveau de sécurité dans les CHSLD était adéquat. Le ministre de la Santé et des Services sociaux dit toutefois attendre les résultats des enquêtes menées par la police et par le coroner pour se faire une idée plus précise sur cette affaire.

« Les informations que j'ai sont que la dame était extrêmement confuse et que ce ne soit peut-être pas un geste volontaire », a déclaré Gaétan Barrette.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine