MONTRÉAL - Si l'on se fie à Luc Brodeur-Jourdain et Marc-Olivier Brouillette, l'édition 2016 des Alouettes tournera la page sur une saison difficile pour viser encore les grands honneurs dans la Ligue canadienne de football.

Un texte de Jean-François Chabot

Les deux coéquipiers ont livré leurs commentaires sur un ton plutôt optimiste en ce qui a trait à la saison à venir des Alouettes. Pour eux, la venue de sang neuf jumelé à un personnel d'entraîneurs aguerri permettra de replacer l'équipe sur la bonne voie.

Le vétéran centre Brodeur-Jourdain a d'abord parlé de son agenda qui a pour but de respecter à la lettre son calendrier de rééducation à la suite de l'opération pour reconstruire son genou droit amoché à la fin de la saison 2015.

Selon lui, les chances sont bonnes pour qu'il se présente dès l'ouverture du camp d'entraînement en juin pour y défendre son poste face à son ami Dominic Picard, venu des Blue Bombers de Winnipeg.

« Je prends les choses une journée à la fois. J'écoute les conseils des médecins et je mets tout en œuvre pour être fin prêt pour le camp. Il y a des choses que je ne contrôle pas, comme la guérison complète du ligament en question », a indiqué le joueur originaire de Saint-Hyacinthe.

Autrement, Brodeur-Jourdain s'attend à un camp hautement compétitif, notamment en raison de l'ajout de joueurs de qualité durant la saison morte.

« Je pense qu'aucun joueur n'aura le luxe de s'asseoir sur ses lauriers s'il espère conserver son poste. Le fait d'avoir les mêmes entraîneurs de retour, le fait qu'une certaine stabilité s'installe envoie un signal positif aux joueurs », a renchéri le colosse.

Brouillette abonde dans le même sens et ajoute que l'équipe saura se relever.

« Après ce qui s'est passé l'année dernière, on a passé des moments difficiles. Mais comme dans la vie, on se fixe un nouveau but. On vise de gagner la Coupe Grey en 2016. Il y a énormément de talent dans notre vestiaire. Nous avons sur papier la meilleure équipe de la ligue. On sait que les matchs se gagnent sur le terrain. Mais on a confiance en nos entraîneurs et en la direction de l'équipe. »

Comme Brodeur-Jourdain avant lui, Brouillette a salué l'arrivée de Jacques Chapdelaine qui constituera un appui majeur pour Anthony Calvillo, à présent responsable de l'attaque à titre de coordonnateur offensif et entraîneur des quarts.

Contre le décrochage

D'autre part, pour une 19e année de suite, les joueurs et l'organisation des Alouettes de Montréal sont de retour avec leur programme Ensemble à l'école pour soutenir la persévérance scolaire et lutter contre le décrochage.

Le lancement de la tournée, qui visitera plus de 45 000 élèves de niveau secondaire d'une centaine d'écoles, a eu lieu mercredi à la Polyvalente Calixa-Lavallée de l'arrondissement de Montréal-Nord.

Cette année encore le message sera celui de la persévérance scolaire conjuguée avec les bons choix de vie, notamment en matière d'estime de soi face à la pression des pairs.

Les jeunes auront l'occasion d'entendre les témoignages de joueurs comme Luc Brodeur-Jourdain, Nicolas Boulay, Kristian Matte ou Tyrell Sutton. Ils raconteront leur parcours et les moments clés de leur jeunesse qui leur ont permis d'atteindre leur objectif ou leur rêve personnel.

Pour un, Sutton a eu droit à un accueil digne d'une vedette du rock de la part surtout des jeunes filles qui, voyant en lui autre chose que le joueur de football, ne cachaient pas leur intérêt en poussant des cris aigus.

Sous les regards amusés de ses coéquipiers, le demi offensif américain s'est plié au jeu de bonnes grâces en prenant quelques égoportraits au grand plaisir de ses nouvelles admiratrices.

 

Plus d'articles