Après Longueuil et Pointe-aux-Trembles, c'est au tour de Verdun de permettre à ses citoyens de se tremper les pieds dans l'eau. Présenté par le maire de l'arrondissement, Jean-François Parenteau, le projet de plage devrait être en principe prêt à accueillir les baigneurs pour le 375e anniversaire de Montréal.

Le coût de l'opération est de 4,1 millions de dollars. La plage se trouvera derrière l'actuel Auditorium de Verdun à un endroit historiquement utilisé pour la baignade.

Le projet présenté est un aménagement d'envergure, de facture moderne, qui comprend une plage, un parc, des zones boisées, des équipements récréatifs, une piste cyclable et une bibliothèque. L'aménagement s'étend sur plusieurs centaines de mètres.

« Historiquement, dans les années 40, on avait une plage, qui a été perdue au fil du temps par les différents remblais qui ont été faits lors des travaux du métro », relate le maire Parenteau.

« Aujourd'hui, c'est un peu un retour, un lien avec l'histoire. On va redonner une plage aux citoyens, ils vont pouvoir se réapproprier la berge, de façon sécuritaire pour la baignade et aménagée de façon intéressante, pour avoir un lieu de relaxation », poursuit-il.

Il reste encore quelques étapes à franchir avant de voir apparaître la plage.

« Les contraintes sont au niveau technique, de l'aménagement, et les certifications à aller chercher », explique le maire Parenteau.

« Le défi est de travailler avec toute la réalité au niveau de l'environnement. [Par exemple], on va réhabiliter des zones de fraie qui avaient disparu. [On va] travailler avec les moments de nidification. [Aussi], on va travailler en hiver : c'est la meilleure façon quand la terre est gelée, en berge », poursuit-il.

Un attrait pour Verdun et Montréal

Lors de l'annonce du projet il y a un an, l'arrondissement expliquait que le site de l'Auditorium a été préféré à un autre, un peu plus à l'ouest, en raison de son accessibilité. Les utilisateurs pourront utiliser le stationnement de l'Auditorium ou venir en métro de Montréal, dont la station de l'Église se trouve à seulement quelques minutes de marche.

La plage sera également située à deux pas du centre économique de l'arrondissement, donnant ainsi accès à plusieurs services. L'arrondissement estime que la présence de la plage dynamisera l'économie de son centre-ville.

L'emplacement choisi présente toutefois des inconvénients liés aux caractéristiques physiques du fleuve. Le courant y est plus fort et le littoral plus profond qu'aux autres endroits envisagés. La Ville devra procéder à des travaux afin d'atténuer la force du courant.

C'est la firme WAA Montréal inc. qui a été choisie pour élaborer le concept d'aménagement de la future plage.

Avec les informations de Normand Grondin.

Plus d'articles