Retour

Vettel et Raikkonen sur la première ligne, Stroll en fond de grille

L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), vainqueur du premier Grand Prix de 2018, a décroché la position de tête du Grand Prix de Bahreïn, deuxième manche de la saison, sur le circuit de Sakhir samedi.

Les choses n'ont guère mieux été que la veille pour les pilotes Williams. Sergey Sirotkin et Lance Stroll n'ont pu faire mieux que les 18e et 20e temps de la séance de qualifications, qui s'est déroulée à la tombée de la nuit alors que la température indiquait 26 degrés Celsius.

Stroll pourra toutefois se consoler; un pilote a fait pire que lui samedi.

Le Québécois et Sirotkin grimperont chacun d'une place sur la grille de départ puisque le pilote Red Bull Max Verstappen partira en queue de peloton, après avoir été victime d'une sortie de piste pendant la première portion de la séance de qualifications.

Stroll et son coéquipier russe partiront donc des 19e et 17e rangs, respectivement.

Quatrième chrono seulement de la Q3, le champion en titre, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), s'élancera de la 9e position sur la grille dimanche, après avoir écopé d'une pénalité de cinq places pour un changement de boîte de vitesses.

Auteur d'un chrono de 1 min 29 s 6/10 dans son dernier tour, Vettel, qui disputera dimanche son 200e GP, a détrôné pour 0,143 s son coéquipier finlandais Kimi Raikkonen, avec qui il partagera la première ligne.

L'autre Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) partiront en deuxième ligne, devant le Français Pierre Gasly (Toro Rosso), qui signe sa meilleure qualification pour sa septième fin de semaine de course.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine