Simon Kean a inscrit un spectaculaire K.-O. après 59 secondes d'action au cinquième round face au Brésilien Marcelo Luiz Nascimento, et il a mis la main sur la ceinture intercontinentale des lourds de l'International Boxing Organization (IBO), samedi soir, à Montréal.

Après avoir touché la cible d'un violent crochet de gauche au visage qui a ébranlé Nascimento (23-15, 20 K.-O.), Kean (10-0, 9 K.-O.), flairant l'ouverture, a poursuivi sans relâche son adversaire.

L'atteignant d'abord d'une combinaison au visage, Kean a poursuivi avec un autre crochet de gauche. Nascimento ne semblait tenir sur ses pieds qu'en raison de sa grande force physique à ce moment-là.

Tandis que les deux pugilistes ont été transportés de l'autre côté du ring, Kean a lancé une rafale de coups qui ont tous touché la cible. À l’instant où, l'arbitre Steve St-Germain s'est approché pour mettre fin aux hostilités, Kean a placé une dernière droite et Nascimento s'est effondré dans les câbles.

Le Brésilien a pu reprendre ses esprits pour quitter le ring de ses propres moyens, mais la scène était tout de même inquiétante.

Pourtant, Nascimento avait bien amorcé le duel, surprenant Kean avec un solide crochet de gauche, avant de poursuivre quelques secondes plus tard avec une combinaison conclue par un uppercut de la droite qui a touché la cible au premier round.

Kean s'est toutefois ressaisi et il a aussi pu placer un uppercut. Le Brésilien est retourné dans son coin avec la joue droite tuméfiée et il a eu très peu de moments pour se réjouir de sa performance par la suite.

Le deuxième round a donné lieu à deux moments pour le moins particuliers.

L'arbitre St-Germain a accordé un compte de huit alors que Nascimento a plutôt semblé avoir glissé. En toute fin de round, Kean a pincé le Brésilien d'un crochet au foie qui lui a fait plier les genoux.

Pourtant, cette fois, St-Germain n'a pas accordé de compte. L’arbitre a semblé juger qu’il s’agissait d’un coup bas ou d’un coup porté après la cloche.

Qu'à cela ne tienne, le pugiliste de Trois-Rivières a poursuivi son inlassable domination. Les coups de Nascimento ont plus souvent qu'autrement raté la cible ou touché la défense hermétique de Kean. Après avoir dominé les troisième et quatrième rounds, le Québécois a terminé le travail au début du cinquième.

Ulysse fils résiste à Sismundo

À ses deux dernières visites à Montréal, Ricky Sismundo avait joué de bien vilains tours aux boxeurs d'Eye of the Tiger Management. Yves Ulysse fils s'est assuré de ne pas tomber dans les pièges tendus par le Philippin, bien que celui-ci lui ait donné du fil à retordre.

Après avoir soutiré une nulle à Dierry Jean et battu Ghislain Maduma, Sismundo (31-10-3, 13 K.-O.) n'a pas été en mesure de poursuivre sur sa lancée face à Ulysse (14-0, 9 K.-O.), qui a dominé cet affrontement et récolté une victoire par décision unanime avec des pointages de 99-90 et de 98-91, deux fois.

Ulysse a amorcé le combat sur les chapeaux de roue, envoyant son adversaire au tapis dès le deuxième round. Après avoir placé une belle gauche à la tête de Sismundo, Ulysse a suivi avec une combinaison qui a forcé le Philippin à mettre un genou au sol.

Le Montréalais a poursuivi ses attaques au troisième round, plaçant notamment deux bons crochets de droite à mi-chemin de l'engagement. Pendant ce temps, Sismundo a bien tenté de répliquer, mais Ulysse a esquivé la plupart de ses attaques, très larges.

Sismundo a ajusté sa défensive au milieu du combat, ce qui lui a permis de connaître ses meilleurs moments aux cinquième, sixième et septième rounds, sans vraiment ébranler Ulysse. Le Montréalais a rebondi en fin de septième, plaçant plusieurs bonnes droites en puissance.

Au huitième, les deux boxeurs ont répliqué coups pour coups et Ulysse a essuyé quelques bons crochets du Philippin, sans dommage cependant.

Ulysse a largement dominé les deux derniers rounds, forçant Sismundo à puiser dans son répertoire de coups pendables, soulevant les jambes de son adversaire pour l'envoyer au sol, ce que l'arbitre Martin Forest et Ulysse n'ont pas apprécié.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine