Retour

Vol de courrier dans les Laurentides et en Montérégie

Le service de police de Saint-Jérôme a indiqué à Radio-Canada que 1500 boîtes postales ont été vandalisées entre novembre et janvier dernier seulement. Au total, 40 rapports de police ont été remplis à ce sujet. Une enquête est en cours.

Un texte de Louis-Philippe Ouimet

Ces saccages en série de boîtes postales inquiètent plusieurs résidents du secteur Bellefeuille, à Saint-Jérôme, qui craignent de s'être fait voler, non seulement des cartes de crédit, mais aussi des données confidentielles. « Ce n'est pas sécurisant. Ça pourrait arriver n'importe quand », a expliqué Nicole Wilscam, une résidente.

Une autre citoyenne, rencontrée à sa boîte postale située boulevard Jérobelle, abondait dans le même sens. Kathleen Giguère a affirmé s'être fait voler à quatre reprises. « Ça pouvait être des chèques, des cartes de crédit commandées, des cartes d'anniversaire, de souhaits », a-t-elle confié.

Toutes deux pensent que d'autres vols du même genre pourraient survenir prochainement.

Pas seulement à Saint-Jérôme

Dans les Laurentides, au moins une vingtaine de vols à Blainville, à Mirabel et à Rosemère ont eu lieu.

Le 10 décembre dernier, deux personnes ont été arrêtées. « La plupart du temps, c'était pour de l'argent. C'était juste avant les fêtes », a expliqué le lieutenant Dave Goldsbrough du Service de police de Blainville.

Les personnes arrêtées devront faire face à 20 chefs d'accusation, dont 5 pour vols et 2 pour possession de biens criminellement obtenus.

La Montérégie lance un appel à l'aide

Plus récemment, le 25 janvier dernier, des enquêteurs de la Montérégie ont demandé l'aide du public pour trouver les suspects ayant commis des vols dans des boîtes postales communautaires.

Au total, plus d'une centaine de boîtes auraient été saccagées, entre autres à Hudson, Vaudreuil-Dorion et Rigaud. Les malfaiteurs ont volé des colis qui se trouvaient dans les compartiments réservés aux plus gros items.

Postes Canada ne commente pas

Postes Canada a décliné notre demande entrevue au sujet de tous ces vols.

« Nous travaillons de concert avec les corps policiers, les appuyant dans leurs efforts menant à l'arrestation de ces individus qui commettent ces infractions contre la propriété. Nous adoptons de nombreuses mesures - mais nous préférons toutefois les garder sous silence puisque ça ne fait qu'en informer les malfaiteurs », nous a-t-on répondu par courriel. 

Au téléphone, Postes Canada a ajouté qu'il ne s'agit pas d'un phénomène répandu.

Plus d'articles

Commentaires