Le défenseur Shea Weber a profité de la visite des Coyotes de l'Arizona jeudi soir pour afficher on ne peut plus clairement les trois principaux atouts qui ont incité Marc Bergevin à obtenir ses services au cours de l'été : son puissant tir, ses sévères mises en échec et son leadership incontestable.

À son deuxième match au Centre Bell, Weber a inscrit un but d'un boulet de canon, a ajouté une aide et a donné trois mises en échec, dont deux tôt dans le match.

Il a conclu la rencontre avec un ratio défensif de +3, a passé plus de 25 minutes sur la patinoire et a été la première étoile, un honneur bien mérité si l'on se fie aux commentaires de l'entraîneur-chef Michel Therrien.

« Weber a connu un match vraiment solide autant défensivement qu'à l'attaque. Il s'est impliqué, il a donné de bonnes mises en échec, surtout en début de match, il a imposé le tempo. C'est un grand leader, de la façon qu'il se comporte sur la patinoire. C'est un gars qui vient pour jouer. »

Le nouveau venu à Montréal a aussi reçu les éloges de Brendan Gallagher, lui-même reconnu dans l'équipe pour ses qualités de meneur.

« Il existe bien des façons de mener. C'est un gars qui joue depuis plusieurs années et qui a côtoyé beaucoup de meneurs. L'important, c'est de le montrer sur la glace, d'être un modèle et d'amener les autres joueurs à batailler. Vous le voyez à chaque présence sur la patinoire, il n'y a jamais de baisse de régime. C'est très important pour notre équipe de pouvoir compter sur un joueur qui nous incite à toujours devenir meilleurs. »

Nathan Beaulieu, son coéquipier à la ligne bleue, est bien placé pour parler du leadership de Weber, qui ne s'exprime pas d'une seule façon.

« Il n'hésite pas à s'exprimer dans le vestiaire et il mène sur la glace. Nous avons différents types de meneurs dans l'équipe et c'est la raison pour laquelle nous connaissons du succès », a déclaré Beaulieu, qui soutient que les deux défenseurs ont connu leur meilleur match ensemble cette saison.

Quant au principal intéressé, il ne s'est pas attardé à ses performances individuelles.

« Ça a été un bel effort d'équipe. Ils (les Coyotes) ont repris un élan en deuxième période, mais nous avons réussi à nous regrouper pendant l'entracte et nous avons offert un bien meilleur effort en troisième », a dit Weber.

Ce dernier a quand même fini par admettre qu'il appréciait l'accueil des partisans.

« C'est incroyable, et j'ai de la difficulté à décrire ce que je ressens. C'est vraiment spécial. Je suis heureux de faire partie de cette équipe, de cette organisation. Et j'espère que nous allons continuer à réaliser de belles choses. »

Plus d'articles