Course de formule E, feux d'artifice et travaux de réfection rendront la circulation difficile sur l'île de Montréal ce week-end. La Ville tente toutefois d'atténuer la congestion routière sur son réseau en ouvrant gratuitement les portes de son métro et de ses autobus et en laissant gratuitement l'accès à sa flotte de vélos Bixi.

En cette deuxième fin de semaine des vacances de la construction, touristes, visiteurs de la banlieue et Montréalais sont invités à utiliser les transports collectifs ou actifs afin d’éviter de se retrouver prisonniers de la congestion routière.

Un chauffeur de taxi explique qu’il exercera son métier à Cartierville pour éviter de se retrouver au centre-ville. « J’espère juste qu’il n’y aura pas de clients qui me demanderont de les conduire dans le Vieux-Montréal », confie-t-il en demandant de rester anonyme.

Le quadrilatère formé du boulevard René-Lévesque, de l’avenue Papineau, de la rue Viger et de la rue Berri sera fermé à toute circulation pour la durée de la course automobile. L’événement prendra fin dimanche soir vers 18 h 30.

Consciente des désagréments occasionnés, la Ville de Montréal a donné 3200 billets de faveur aux citoyens les plus directement touchés.

En ce qui concerne les bixis, dont l'utilisation est déjà gratuite le dimanche, le maire a expliqué qu'ils le seront aussi samedi, et ce, à partir de 6 h du matin.

Du côté du transport en commun, le nombre de déplacements s'élève approximativement à 1,1 million au cours d'un week-end moyen de juillet, selon la Société de transport de Montréal (STM). La gratuité du week-end coûtera environ 1 million de dollars en revenus à la Ville.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine