Retour

Yolande James confirme qu'elle sera candidate dans Saint-Laurent

L'ex-ministre libérale et collaboratrice à l'émission Les Ex sur ICI RDI, Yolande James, se lance dans la course à l'investiture du Parti libéral du Canada dans la circonscription de Saint-Laurent. Elle a confirmé la nouvelle sur Twitter dimanche après-midi.

« À temps plein sur le terrain et à l’écoute », a-t-elle ajouté dans le gazouillis confirmant sa candidature.

Au cours des dernières semaines, Yolande James s’était retirée de l’émission Les Ex, où elle était commentatrice depuis 2014. Elle avait également cessé ses collaborations avec le réseau CBC.

L'avocate de formation a été ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles dans le Cabinet de Jean Charest, d'avril 2007 à août 2010, puis ministre de la Famille de mai 2010 à septembre 2012. Élue à quatre reprises, de 2004 à 2012, elle était députée de la circonscription montréalaise de Nelligan.

C'est la difficulté de concilier les responsabilités familiales et la vie politique qui avait poussé Yolande James à ne pas solliciter de nouveau mandat lors des élections québécoises d'avril 2014.

Une course à quatre?

Le siège de l’ex-ministre libéral fédéral Stéphane Dion est convoité. Au moins deux autres candidats veulent briguer l’investiture. C’est le cas du maire de l’arrondissement de Saint-Laurent, Alan DeSousa, qui a confirmé la sienne le 10 février.

Élu une première fois au conseil municipal de Saint-Laurent, alors municipalité indépendante, en 1990, ce dernier y a été réélu deux fois avant de devenir maire en 2001 au moment où Saint-Laurent était sur le point de devenir un arrondissement de la nouvelle ville fusionnée de Montréal. D'origine pakistanaise, M. DeSousa vit à Saint-Laurent depuis 44 ans.

Marwah Rizqy, professeure à l'Université de Sherbrooke, briguera elle aussi l'investiture libérale dans Saint-Laurent. Mme Rizqy est réputée pour ses travaux sur les paradis fiscaux. Elle avait été candidate du PLC lors des élections générales fédérales de 2015 dans Hochelaga. Marwah Rizqy a perdu par 500 voix devant Marjolaine Boutin-Sweet, du Nouveau Parti démocratique.

Un quatrième candidat est en réflexion : l’homme d’affaires François Lambert, qui a participé à l’émission Dans l’œil du dragon. « Pour l'instant, c'est oui, all in », a-t-il déclaré en entrevue à La Presse canadienne, tout en apportant une nuance : « Avant de se lancer dans une investiture, il faut voir qui est le meilleur candidat. Il faut être un joueur d'équipe. »

La circonscription de Saint-Laurent est vacante depuis le départ du député fédéral Stéphane Dion, nommé ambassadeur du Canada en Allemagne après avoir perdu son poste de ministre des Affaires étrangères. Il était député de cette circonscription depuis 1996.

L’avis de vacance a été publié la semaine dernière par Élections Canada. Une élection complémentaire doit donc y avoir lieu d’ici six mois.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards