Retour

Zverev arrête Shapovalov et rejoint Federer en finale

L'épopée de Denis Shapovalov à la Coupe Rogers a pris fin samedi soir, à Montréal. Le Canadien a perdu contre l'Allemand Alexander Zverev, en deux manches de 6-4, 7-5. Le vainqueur affrontera maintenant Roger Federer en finale.

Le jeune joueur de tennis canadien a peut-être connu la défaite, mais il n'avait pas à rougir après sa performance devant le huitième joueur mondial.

Shapovalov est parvenu à faire durer la rencontre pendant 1 h 42 min, durant laquelle il a sauvé deux balles de match de brillante façon.

Le seul regret que le joueur de 18 ans peut avoir, c'est de ne pas être arrivé à briser le service de Zverev, alors que le pointage était de 4-3 en faveur du Canadien en deuxième manche. Shapovalov avait à ce moment une avance de 40-0 dans la partie, mais il n'a pu la concrétiser.

Shapovalov a été brisé trois fois en trois occasions, ce qui n'a pas aidé sa cause.

À l'inverse, l'Allemand a donné sept chances de le briser, dont une qui s'est finalement avérée.

Shapovalov a mis 63 % de premières balles en jeu, son meilleur résultat du tournoi à ce chapitre, mais ce ne fut pas suffisant pour vaincre son adversaire.

Zverev se mesurera à Federer dimanche. Dans les trois duels précédents, le jeune allemand a eu l'avantage une fois sur gazon.

Pour la finale, les amateurs assisteront donc à un choc des générations.

Federer atteint la finale

Federer en sera à sa deuxième participation à une finale de la Coupe Rogers à Montréal.

Le champion de 19 tournois du grand chelem a vaincu le Néerlandais Robin Haase en deux manches de 6-3, 7-6 (7/5).

En 2007, il s'était incliné en trois manches de 6-7 (2/7), 6-2, 6-7 (2/7) face au Serbe Novak Djokovic, en 2 h 13 min.

En demi-finale, Federer a été quasiment parfait, si ce n'est du bris accordé à Haase en deuxième manche.

La deuxième tête de série a eu besoin de concrétiser seulement deux balles de bris sur six pour l'emporter.

Le duel s'est conclut après 1 h 15 min de jeu.

Le match s'est toutefois joué sur l'efficacité du deuxième service qui était supérieur du côté de Federer.

Pendant que Haase ne gagnait que 38 % des points en pareille situation, Federer remportait 79 % des points avec sa deuxième balle en jeu.

Le Suisse a réalisé au cours de la rencontre sept jeux blancs, c'est-à-dire sept jeux sans accorder un seul point à son adversaire.

Les deux joueurs ont chacun réalisé neuf as.

Plus d'articles

Commentaires