Retour

10 chiens rescapés d'un marché de viande en Chine trouvent refuge à Ottawa

Sur les 110 chiens qui ont échappé au marché de la viande en Chine grâce à Humane Society International/Canada, environ 10 ont trouvé refuge à Ottawa.

Couverts de blessures, amaigris et traumatisés, les animaux attendent désormais d'être adoptés par une famille d'accueil qui saura les rassurer.

« Ils vont aller dans des familles expérimentées qui savent comment s’occuper de ce type de chiens », assure la présidente et fondatrice de l'association Bark, Sharon McKeil.

Les animaux ont été découverts par la section canadienne de Humane Society International, il y a sept mois. Ils partaient alors pour festival de viande de Yulin, en Chine, où ils étaient destinés être mangés.

Les chiens ont été enfermés dans des enclos et ont vécu dans des conditions déplorables. Les bêtes étaient entassées dans des cages tellement petites qu’elles ne pouvaient pas bouger et avaient du mal à respirer.

« Imaginez, ils étaient 20 dans un enclos et les conditions de garde étaient incroyablement cruelles », explique Mme McKeil. « C'est assez horrible et affreux ».

Humane Society International croit que les animaux rescapés sont des chiens de compagnie qui ont été volés à leur propriétaire, puisque bon nombre d’entre eux portaient un collier lorsqu’ils ont été saisis.

« On parle ici d’animaux qui sont volés, des animaux de la rue, donc il n’y a aucun certificat qui suit ces animaux-là », explique Ewa Demianowicz, responsable de campagne pour Humane Society International/Canada.

Ces chiens ont été saisis parce que les éleveurs n’avaient pas les certificats obligatoires à la consommation humaine.

Tous les chiens arrivés au Canada recevront des soins vétérinaires. Une spécialiste du comportement canin viendra les aider et chaque animal recevra un colis pour Noël, qui contient de la nourriture, une nouvelle laisse et des jouets.

Avec les informations du journaliste Guillaume Dumont

Plus d'articles

Commentaires