Retour

11 arrestations dans le Vieux-Hull : des propriétaires de bar surpris

La sortie des bars rue Laval et de la place Aubry à Gatineau a été mouvementée, dans la nuit de vendredi à samedi.

Les autorités ont interpellé 11 personnes pour désordre public.

Les policiers du secteur de Hull sont arrivés sur les lieux peu après 2 h.

Ils ont rapidement appelé des collègues d'autres secteurs en renfort.

Personne n'a été blessé.

Propriétaires de bars surpris

Parmi les témoins de l'événement, il y avait des propriétaires de bars, étonnés de la situation, dont le propriétaire de l'Où Quoi !, Emmanuel Savard Dimanche.

Quelques instants avant les événements, le propriétaire de la microbrasserie Gainsbourg, Nicolas Cazelais, avait remarqué une certaine tension.

« Il y avait beaucoup de testostérone. Moi, j'ai fermé un peu plus tôt parce que ça sentait un peu l'accrochage dans la rue, explique le propriétaire. Semble-t-il que la bataille a commencé sur la rue Laval et que ce n'était pas très beau. »

Pourtant, les commerçants s'entendent pour dire que les interventions policières du genre sont devenues très rares dans le secteur.

Une amélioration qu'on explique par l'étroite collaboration des policiers depuis les deux dernières années.

Les représentants du Service de police de Gatineau (SPVG) n'étaient pas disponibles pour une entrevue à la caméra.

Les propriétaires, pour leur part, espèrent qu'il s'agissait d'un événement isolé et que l'endroit demeurera paisible.

D'après un reportage de Patrick Foucault

Plus d'articles

Commentaires