Retour

150e à Ottawa : attention aux faux billets américains

De l'argent américain contrefait circule en ce moment à Ottawa, selon la police, alors que les touristes arrivent en grand nombre dans la capitale nationale pour les célébrations entourant le 150e anniversaire de la Confédération canadienne. La Zone d'amélioration commerciale (ZAC) de la rue Bank et celle de la rue Preston ont envoyé une mise en garde à leurs commerçants, même si la police d'Ottawa refuse de parler d'une hausse des cas d'argent contrefait.

Un texte de Guillaume Dumont

La directrice de la ZAC de la rue Bank, Christine Leadman, affirme que des fraudeurs se présentent dans des commerces ayant un gros volume de vente - comme des stations-service - et demandent de changer des billets américains frauduleux pour de plus petites sommes.

« Les commerçants se doivent d’être vigilants », lance-t-elle. « Les billets américains contrefaits sont plus difficiles à identifier pour nos commerçants. »

Mme Leadman ajoute que ces pertes monétaires, même lorsqu’elles sont minimes, représentent un fardeau pour les petites entreprises.

De son côté, le Service de police d’Ottawa (SPO) recommande aux commerçants de vérifier si les billets américains comprennent un filigrane lorsqu'ils sont examinés à la lumière.

Pas de hausse

Par ailleurs, la police d’Ottawa refuse de parler d’une augmentation du nombre de faux billets américains en circulation sur son territoire.

Le SPO confirme cependant qu’au moins trois incidents du genre ont été rapportés sur la rue Bank depuis quelques semaines.

Des billets canadiens difficiles à contrefaire

Si les fraudeurs se concentrent surtout sur les billets américains, c’est notamment parce que les dollars canadiens sont devenus très difficiles à contrefaire, en raison notamment de l’utilisation de polymères uniques, précise la police.

« C’est l’argent américain qui est sans contredit le plus contrefait. Avec les nouveaux billets canadiens en polymère, nous n’avons pas de cas où les fraudeurs ont été capables de les reproduire avec succès, parce qu’ils comportent trop de caractéristiques de sécurité », explique le sergent Ritchie.

D’ailleurs, le nombre de billets de banque canadiens contrefaits en circulation a chuté de près de 75 % de 2014 à 2015, d’après la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

De faux billets faciles à obtenir sur Internet

En quelques clics, nous avons constaté qu’il est possible de se procurer de faux billets américains ou européens sur des sites de vente en ligne chinois.

Pour environ 10 $ américains, il est possible d’acheter des milliers de dollars en faux billets.

La lutte contre les fraudeurs chinois est cependant difficile, selon la police d’Ottawa, en raison de l’absence de juridiction dans ce pays.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine