Retour

2000 jeunes joueurs de soccer de moins en Outaouais depuis 2011

Les 18 clubs régionaux de soccer en Outaouais ont perdu environ 2000 membres depuis 2011. Pour expliquer ce phénomène, l'Association de soccer de Hull (ASH) évoque notamment la hausse des frais pour les clubs.

En entrevue à l'émission Sur le vif, le directeur technique de l'ASH, Antony Ramel, souligne notamment l'augmentation des frais d'affiliation aux associations régionales, à la Fédération de soccer du Québec et à l'Association canadienne de soccer.

« L'année passée, les affiliations d'enfants de 4 à 8 ans sont passées de 39 $ à 43 $. Nous, on a 750 enfants en dessous de 8 ans. C'est un coût important pour le club », rapporte-t-il. « Évidemment, les associations répercutent ces coûts-là immédiatement sur les membres. »

À cela s'ajoute un défi d'infrastructures, en dépit du nombre grandissant de terrains de soccer synthétiques à Gatineau.

« La grande majorité des membres jouent l'été et c'est l'été où on est quasiment en manque de terrains », précise M. Ramel.

La Ville poursuit ses efforts et prévoie d'autres terrains synthétiques, notamment dans le secteur d'Aylmer, près de l'École secondaire Grande-Rivière.

Cela dit, la perte de jeunes joueurs de soccer constitue une situation relativement complexe et mériterait d'être analysée, selon M. Ramel.

« Il y a vraiment plusieurs pistes à étudier », note-t-il. « C'est suffisamment important pour qu'on s'attarde à trouver des explications. »

Une nouvelle approche pour les filles

En 2012, l'ASH a mené une étude interne après avoir constaté qu'elle perdait beaucoup d'inscriptions de filles de moins de 8 ans.

« Une des raisons qui revenaient souvent de la part des parents était la mixité », rapporte M. Ramel. « Ça posait problème à de nombreuses filles. Donc, on a l'année suivante immédiatement arrêté la mixité [...] comme c'est le cas de toute façon à partir de 9 ans. »

Cette mesure s'est avérée été efficace puisque depuis ce moment, l'ASH maintient son membership à environ 2000 joueurs.

Du financement pour le Complexe Mont-Bleu

Par ailleurs, le pavillon du complexe Mont-Bleu dans le secteur de Hull fera peau neuve.

Une aide financière de plus de 410 000 $ du gouvernement fédéral permettra à l'ASH d'effectuer différents travaux.

Par exemple, des vestiaires avec douches seront aménagés ainsi que deux salles de bains, une salle de premiers soins, une salle synthétique, une piste d'athlétisme et un pavillon sous des estrades, incluant un vestiaire et des toilettes.

« Il faut que l'argent soit bien investi », souligne Antony Ramel.

Ces travaux bénéficieront à tous les usagers du complexe, comme les cyclistes, les randonneurs et les écoliers.

De nombreux organismes utilisent également les lieux, dont la Gatineau Loppet, le club Athlétisme CIRRUS, Soccer Outaouais et les Vikings de Gatineau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine