Retour

5 chutes d'eau de la région à voir absolument

Le paysage nocturne des chutes de la Chaudière s'illumine ces jours-ci grâce au spectacle Mìwàte, une expérience sonore et visuelle qui rend hommage aux peuples autochtones. Pour l'occasion, voici un palmarès des cinq chutes à admirer dans la région.

1- Chutes de la Chaudière

Comprises entre les rives ottavienne et gatinoise, les chutes de la Chaudière étonnent par leur splendeur et leur valeur historique. Le puissant débit des eaux offre non seulement un spectacle grandiose, mais rappelle aussi l'importance de ces chutes dans le développement du secteur industriel de la région. Le site entourant les chutes servait en effet de lieu de rencontre aux Algonquins. Marquées par cette richesse historique, les chutes de la Chaudière constituent un joyau de la région. « Les chutes [...] ont été aménagées pour permettre aux visiteurs d’avoir un contact privilégié avec la nature et le patrimoine. Voilà quelques-unes des magnifiques découvertes à faire en parcourant la route touristique les Chemins d’eau » mentionne la directrice générale de Tourisme Outaouais, France Bélisle.

2- Chutes Coulonge

C'est grâce aux efforts d'un petit groupe de citoyens que ce site historique est devenu un attrait important de la région du Pontiac. Les chutes Coulonge demeurent toutefois méconnues, malgré le fait que la principale cascade d'environ 30 mètres (100 pieds) est l'une des plus impressionnantes de la région. « Sur place, on ressent qu'on est vraiment dans un endroit unique. Au pied de la chute principale, il y a un canyon long et étroit parcouru par des eaux vives », confie le directeur du parc des Chutes Coulonge, Jean-François Dubois. L'histoire des chutes est étroitement liée à celle de la drave. D'ailleurs, on peut encore apercevoir quelques vestiges de cette époque. Selon M. Dubois, il s'agit « d'un endroit idéal pour décrocher du rythme de la ville. » L'organisme à but non lucratif, qui gère le parc, célèbre son 25e anniversaire.

100, promenade Du-Parc-des-Chutes, Mansfield-et-PontefractNote : Chaque année, un festival de lumières a lieu pendant la première semaine de décembre.

3- Chutes de Plaisance

Avec leur 63 mètres (206 pieds) de dénivellation naturelle, les chutes de Plaisance valent le détour. Le sentier pédestre s’étend sur un kilomètre et mène au bas de la chute. Des aires d’observation et un belvédère ont été aménagés pour permettre aux visiteurs de bien profiter de la beauté de lieux. Moment de détente assuré! Pour les curieux d’histoire, des animations permettent de découvrir cette partie importante de l’histoire de la Petite-Nation. Le site est ouvert du samedi au mardi, jusqu’à la fin octobre.

100, rue Malo, Plaisance

4- Chutes du parc Hog's Back

Il suffit de s’éloigner un peu du centre-ville d’Ottawa pour découvrir la cascade du parc Hog’s Back, qui se déverse sur un dénivelé de plus de 12 mètres (40 pieds) dans la rivière Rideau. L’aspect de cette série de petites chutes varie selon la saison et la quantité d’eau. Contrôlée par un barrage, la cascade peut se déverser en un mince filet d’eau ou en un torrent d’eaux vives. Situées près de la baie Mooney et non loin de l’Université Carleton, les chutes - dont le nom officiel est chutes Prince of Whales - sont devenues avec le temps un site prisé des photographes. Avant la construction du canal Rideau, on y retrouvait une série de rapides naturelles et paisibles, appelée Three Rock Rapids, qui servait de passage aux canotiers.

588, chemin Hog's Back, Ottawa

5- Chutes Princess Louise

Le trésor caché de la région de la capitale nationale se trouve à Orléans. Les chutes Princess Louise, entièrement naturelles, sont demeurées intactes, malgré le développement résidentiel à proximité. Vous avez peut-être entendu parler des chutes d’Orléans ou des chutes de Fallingbrook? Sachez qu’il s’agit du même emplacement. Il est cependant indispensable de porter des chaussures adaptées à la randonnée pédestre, puisqu’il faut parcourir un sentier cahoteux pour s’y rendre. La prudence est de mise sur ce site rocheux et non aménagé.

Accessible par le boulevard Saint-Joseph, entre les chemins 10th Line et Trim

Ailleurs au pays :

Selon la World Waterfall Database, les chutes d'eau les plus hautes au Canada se trouvent en Colombie-Britannique. Il s’agit des chutes James Bruce dont la hauteur s’élève à 840 mètres (2775 pieds). Elles se situent au neuvième rang mondial. Si les chutes sont reconnues pour leur hauteur, elles ne le sont pas pour leur petit filet d'eau provenant d'un plateau glaciaire au sommet.

Plus d'articles

Commentaires