Deux cyclistes ont récemment piqué la curiosité de Danie Labelle, une résidente de Grenville-sur-la-Rouge dans les Basses-Laurentides, alors qu'ils roulaient le long de la rivière des Outaouais.

Un texte de Denis Babin

« Ils avaient l'air de vrais aventuriers et sérieux. Alors, je les ai invités pour une petite bouchée. Ils méritaient bien d'avoir une bonne place pour dormir », raconte-t-elle.

Elle était loin de se douter que l'un d'entre eux, Abhishek Kumar Sharma, parcourt le monde à vélo depuis plus de deux ans.

Originaire de l'Uttar Pradesh, une région du nord de l'Inde, le jeune trentenaire s'est lancé dans ce projet afin de promouvoir la paix dans le monde, mais surtout pour sensibiliser le grand public aux effets du réchauffement climatique.

« Le réchauffement climatique, c'est un phénomène mondial. Nous avons seulement une planète. C'est le temps d'agir », lance-t-il.

90 pays, six continents, six ans

Abhishek Kumar Sharma a commencé sa folle aventure sur deux roues en novembre 2014 avec pour objectif de parcourir 90 pays et six continents en six ans.

Après avoir complété l'étape européenne de son long voyage, il s'est envolé vers le Canada, le 39e pays sur sa liste.

« Je suis arrivé à Montréal il y a quelques jours et je devrais atteindre l'Argentine dans environ 15 mois », estime le globe-trotter.

Ensuite, il prévoit se rendre en Afrique, en Océanie et en Asie de l'Est.

S'il termine son voyage selon l'itinéraire prévu, Abhishek Kumar Sharma aura parcouru 95 000 km.

« C'est plus de deux fois le tour de la terre », s'émerveille Lukas Vos, un cycliste qui a accompagné Abhishek Kumar Sharma de Montréal jusqu'à Ottawa.

Que fera l'aventurier une fois de retour à la maison? « En Inde, je veux construire un village autosuffisant à 100%. Cela va être notre contribution pour combattre le réchauffement climatique », conclut-il avant de reprendre la route.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine