Retour

Aaron Brown déborde de confiance aux Championnats canadiens d'athlétisme

Les principales têtes d'affiche des Championnats canadiens d'athlétisme, disputés à Ottawa jusqu'au 8 juillet, sont prêtes à passer de la parole aux actes.

« Mes efforts sont enfin récompensés », a répondu le sprinter Aaron Brown à une jeune fille d'un club d'athlétisme d'Ottawa qui le questionnait sur sa première course sous les 20 secondes au 200 m (19,98) à Oslo, le 7 juin.

Les organisateurs avaient en effet invité quatre jeunes adeptes de l'athlétisme à s'adresser à un quatuor d'athlètes d'élite pour une conférence de presse officielle.

« M'entraîner, c'est motivant », a expliqué Brent Lakatos à une adolescente qui voulait en savoir davantage sur sa recette gagnante en piste.

En 2017, le Montréalais a été sacré quatre fois champion du monde à Londres aux épreuves de 100 m, 200 m, 400 m et 800 m de para-athlétisme.

La sprinteuse Crystal Emmanuel et la spécialiste des haies Phylicia George participaient aussi à cette conférence de presse.

« Tout peut se produire durant une épreuve de 100 m haies », a précisé George à cette jeune fille qui voulait découvrir le moment le plus étrange vécu en piste par la championne canadienne.

Un 100 m qui promet

Aaron Brown a récemment devancé son compatriote Andre De Grasse dans une épreuve de 100 m à la Classique Harry Jerome en Colombie-Britannique. Il pourrait causer une surprise dans l'épreuve-reine de ces championnats.

« L'exécution, c'est la clé. Il faut que je me concentre là-dessus », a-t-il simplement dit.

La finale très attendue du 100 m aura lieu vendredi soir.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un homme danse sur le toit de sa voiture





Rabais de la semaine