Une entente est intervenue, aujourd'hui, entre le gouvernement québécois et les propriétaires de la scierie Lauzon. Cet accord devrait permettre de sauver les emplois des travailleurs, jusqu'à l'automne prochain.

En vertu de l'entente conclue au terme d'une rencontre de plus de deux heures, à Québec, le gouvernement évaluera la capacité de la scierie à utiliser les ressources forestières.

Des ingénieurs du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs seront chargés de cette analyse, qui s'étalera sur deux mois.

Ce n'est donc qu'un sursis pour l'entreprise, qui n'a toujours pas réglé son problème d'approvisionnement en bois.

Les volumes traités par la compagnie ont été réduits au cours des dernières années, en raison d'une réforme dans la réglementation entourant la gestion des forêts.

Les responsables de la scierie, qui négocient depuis plusieurs mois avec le gouvernement, espèrent que cette fois-ci sera la bonne.

« On fait confiance au gouvernement. On va refaire la démonstration qu'on a faite plusieurs fois. On va passer au travers de ce processus-là. On connaît les résultats. On sait notre capacité à optimiser la fibre », explique le vice-président de la scierie Lauzon, Michel Pitre.

L'espoir demeure

Le maire de Thurso, Benoît Lauzon, ne cache pas son soulagement à l'idée qu'une crise soit évitée.

« La scierie Thurso est là depuis les années 1920. C'est un fleuron pour nous et on tient absolument à la garder », affirme-t-il.

M. Lauzon estime que tout le tissu socioéconomique de Thurso aurait été affecté si la scierie Lauzon avait dû mettre la clé sous la porte définitivement.

Il rappelle que la présence dans la région d'un employeur de cette envergure a un impact très positif sur le secteur résidentiel, mais aussi sur les projets d'infrastructures.

La scierie suspendra néanmoins ses activités le 31 juillet, mais grâce à l'entente, la fermeture ne sera que de deux semaines, le temps de faire une mise au point de l'équipement.

Cette pause permettra aux 300 travailleurs de l'entreprise de partir en vacances l'esprit tranquille.

D'après un reportage de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine