Retour

Accueil des réfugiés syriens : le CHEO s'occupera des enfants

L'organisation entourant l'accueil des réfugiés syriens, à Ottawa, est bel et bien commencée. Le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) s'est joint aux efforts en mettant son personnel à contribution.

Les médecins, les pédiatres, les infirmières et le personnel spécialisé de l'hôpital s'occuperont surtout des enfants, qui ont quitté une zone de guerre et qui se retrouvent, depuis des semaines, sans logement et sans accès à des soins de santé appropriés.

Le CHEO a développé une expertise et est reconnu internationalement pour ce genre d'intervention.

« En pharmacie, par exemple, on a notre chef pharmacien, qui a développé des outils de communication pour les enfants de divers pays », rappelle le directeur des soins interreliés de l'hôpital, Hugo Lemay.

« [Ces outils permettront aux réfugiés] d'apprendre comment prendre leur médication, comment recenser des signes et comment se retrouver dans un système où on ne connaît pas la langue, où on ne connaît pas la posologie des choses », ajoute-t-il.

Le rôle des employés du CHEO sera d'évaluer l'état de santé des enfants, de vérifier leur carnet de vaccination et de les aider à s'adapter à un système de santé qui leur est inconnu.

« Les enfants et leur famille qui ont vécu toutes ces choses-là vont se retrouver dans un nouvel environnement », poursuit M. Lemay.

« La santé ne sera pas toujours la priorité pour eux : il faut manger et il faut se loger, mais des troubles de santé vont apparaître et on va les identifier. »

Les enfants ne décident pas de devenir réfugiés, soutient M. Lemay, mais les répercussions peuvent être particulièrement dévastatrices pour eux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine