Retour

Accusé du meurtre de sa femme, Howard Richmond raconte ses cauchemars de guerre

Howard Richmond, ce soldat accusé du meurtre prémédité de sa conjointe Melissa Richmond, poursuit mercredi son témoignage. Le militaire, qui a servi en Croatie et en Afghanistan, a raconté hier à la barre comment ses expériences en zone de combat l'avaient traumatisé.

En pleurs, l'homme de 53 ans dit avoir vu des soldats tués par l'explosion d'une mine, des gens prendre possession d'une maison dont ils venaient de tuer les occupants ou devoir exhumer des corps dans un charnier.

Le tout sans pouvoir répliquer parce qu'il était dans une mission de maintien de la paix dirigée par l'ONU.

Toujours avec beaucoup d'émotions, Howard Richmond a poursuivi son témoignage en racontant avoir vu un milicien croate abattre froidement une fillette d'une dizaine d'années devant ses yeux. Un événement pour lequel il dit encore s'en vouloir.

L'accusé a aussi expliqué comment son retour des Balkans au milieu des années 1990 a été marqué par une consommation excessive d'alcool et une envie irrépressible de dormir.

Il a admis avoir tué son épouse en 2013 mais son avocat soutient que Howard Richmond ne peut être tenu criminellement responsable en raison des séquelles du stress post-traumatique.

Avec les informations du journaliste Michel-Denis Potvin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine