Retour

Action Gatineau sera minoritaire à la table du conseil

Maxime Pedneaud-Jobin est réélu maire de Gatineau pour un deuxième mandat, mais son parti, Équipe Pedneaud-Jobin - Action Gatineau, sera de nouveau minoritaire à la table du conseil municipal.

Dès la fermeture des bureaux de scrutin, le maire sortant a pris plus de 10 points de pourcentage d'avance sur le candidat Denis Tassé, avec plus de 45 % d'appui.

À l'issue des résultats finaux, M. Pedneaud-Jobin a obtenu 33 537 votes (44,92 %). Son plus proche rival, Denis Tassé, a récolté 22 295 votes (29,86 %), tandis que Sylvie Goneau arrivait au troisième rang avec 12 964 votes (17,36 %).

Les deux autres candidats dans cette course à cinq, Clément Bélanger et Rémi Bergeron, ont obtenu respectivement 3739 votes (5,01 %) et 1761 votes (2,36 %).

Le conseil municipal de Gatineau comptera 12 élus indépendants et 6 conseillers d'Action Gatineau, en plus du maire. M. Pedneaud-Jobin souhaitait avoir neuf élus de sa formation politique pour bénéficier d'une majorité au conseil.

« Les gens parlent beaucoup du parti politique. Il y a une perception que le parti fait une forme de division. Je pense qu’il faut choisir les gens en fonction de leurs forces. Il faut mettre de côté tout ce qui est affiliation politique, mais bien travailler, 18 personnes ensemble, avec le maire », a déclaré le conseiller Daniel Champagne, réélu dans le district du Versant.

M. Champagne, qui sollicitait un deuxième mandat, s’est fait remarquer lors des quatre dernières années comme président du conseil municipal et ambassadeur du vélo à Gatineau.

Il faisait également partie du club des indépendants unis avec les conseillers sortant Mike Duggan, Jean-François LeBlanc, Gilles Carpentier et Jean Lessard, de même que le nouveau venu Pierre Lanthier. Ils ont tous été élus dans cette élection.

Les transfuges remportent leur pari

La campagne électorale gatinoise mettait également en scène deux conseillers sortants qui souhaitaient se faire élire dans un autre district.

Cédric Tessier, qui s'était fait élire comme indépendant dans Limbour en 2013, avant de se joindre à l'équipe Pedneaud-Jobin en 2016, a battu les trois autres candidats dans le district de Hull-Wright. Il a récolté 44,03 % des voix.

Ce dernier était dans une lutte acharnée avec le candidat Pierre Samson, un défenseur du projet Place des peuples du promoteur Brigil. M. Tessier est contre la construction de deux tours de dizaines d'étages dans le quartier.

« Je crois que les électeurs se sont prononcés de façon très claire. Le candidat pro-tour a reçu 25 % des votes, donc 75 % des gens ont rejeté ce projet-là dans le district de Hull-Wright. Donc, pour moi, le résultat est sans appel », a déclaré M. Tessier après sa victoire.

Pour sa part, le conseiller sortant de Lucerne, Mike Duggan, a battu le conseiller sortant Richard Bégin, d'Action Gatineau, dans le district de Deschênes. Il a récolté 53,14 % des voix.

M. Duggan a changé de district en raison d’un redécoupage des districts. Il demeure maintenant dans le district de Deschênes.

Tout au long de la campagne électorale, ce dernier a appuyé la candidate indépendante Audrey Bureau, la fille de l'ancien maire de Gatineau, dans Aylmer. Cette dernière a facilement remporté son pari en recueillant 76,66 % des voix.

Dans le district du Plateau, Maude Marquis-Bissonnette avait déjà été proclamée élue avant même le début du dépouillement des bulletins de vote, en raison du retrait de la candidature de son unique opposant, Patrick Doyon.

Cette mère de famille âgée de 28 ans a mis de côté ses études pour tenter sa chance en politique. Mme Marquis-Bissonnette prépare un doctorat en politique publique à l’Université Carleton. Pendant ses études, elle s’est intéressée à l’intégration des immigrants dans les communautés et à l'aménagement urbain.

Le nouveau conseil municipal de Gatineau

Un total de 46 candidats briguaient l'un des 18 postes de conseiller à Gatineau. Voici la composition du nouveau conseil municipal.

En carte :

En tableau :

*AG = Action Gatineau

Un taux de participation anémique

À Gatineau, 196 255 électeurs étaient inscrits sur la liste électorale. À la fermeture des bureaux de scrutin, 38,52 % des électeurs gatinois avaient voté.

En tout, 16 480 personnes, soit 8,4 %, avaient déjà voté par anticipation ou au bureau du président d'élection.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine