Retour

Action Gatineau veut investir 56 M$ dans les bibliothèques municipales

Le candidat à la mairie Maxime Pedneaud-Jobin entend injecter quelque 56 millions de dollars dans les bibliothèques municipales de Gatineau, s’il est réélu le 5 novembre prochain. Ces sommes serviraient à agrandir, à relocaliser et à rendre plus attrayantes certaines succursales.

Un texte de Dominique Degré

L'enveloppe promise serait consacrée à trois projets. Le plus important serait l’agrandissement de la bibliothèque Guy-Sanche, qui coûterait à lui seul 23,5 millions de dollars.

Le plan d’Action Gatineau comprend aussi une somme de 22,5 millions de dollars pour la relocalisation de la bibliothèque Lucy-Faris et 10 millions de dollars pour revitaliser les bibliothèques de quartier afin de les rendre plus attrayantes.

Pour M. Pedneaud-Jobin, il est impératif d’investir dans les bibliothèques pour demeurer compétitif dans « l’économie du savoir ».

« Par rapport à Ottawa, on pourrait être [...] meilleurs. L’avenir dans l’économie du savoir, ça se passe en grande partie dans les bibliothèques. C’est là où l’on attire les jeunes vers le savoir », dit-il.

M. Pedneaud-Jobin a aussi souligné qu'il voudrait concrétiser ces investissements dès le début d'un nouveau mandat.

Oppositions

En juin, la Ville de Gatineau a étudié la possibilité de relocaliser et agrandir les bibliothèques Lucy-Faris et Guy-Sanche. Déjà, deux conseillers sortants et aspirants à la mairie avaient manifesté leur désaccord.

Denis Tassé avait notamment indiqué qu'il vaudrait mieux investir dans l'aménagement des rues et le déneigement, puisque c'est ce que les citoyens priorisent, soutenait-il.

Sylvie Goneau déploierait pour sa part que des employés municipaux soient payés pour travailler sur des propositions qui ne verront peut-être pas le jour, compte tenu du fait que l'étude du budget municipal n'aura lieu qu'après la date du scrutin.

Plus d'articles