Des centaines de personnes ont convergé vers la colline du Parlement, ce midi, pour prendre part à la première séance hebdomadaire de yoga sur pelouse. L'événement a vu le jour en 2005 et, depuis, a gagné en popularité. Les adeptes le pratiquent pour ses bienfaits physiques, mais attention, prétendent certains experts, le yoga peut également faire mal... très mal!

Un texte de Angie Bonenfant

Il y a quatre ans, le New York Times Magazine a publié un long article dans lequel un journaliste racontait ses mésaventures en tant que yogi. Son article, intitulé Comment le yoga peut bousiller votre corps, a créé à l'époque tout un remous dans le monde de cette discipline indienne.

Dans son texte, William J. Broad faisait en autre référence à un travail de recherche neurophysiologique. Dans cet ouvrage, on démontrait que certaines postures du yoga pouvaient, à l'occasion, provoquer des crises cardiaques même chez de jeunes personnes en bonne santé.

L'étude expliquait également que certaines hyperflexions de la tête et du cou associées à certaines postures tel que le cobra pouvaient blesser des artères vertébrales, produire des caillots de sang, de l'enflure et faire des ravages au cerveau.

Des cas rares, soutenait l'étude, mais disons que rien là-dedans n'était très rassurant.

Le yoga est-il dangereux?

Encore aujourd'hui, l'article du New York Time Magazine ainsi que les études sur lesquelles le journaliste s'est appuyé continuent de faire réagir.

Pour le président de la Fédération francophone de Yoga, Swami Sai Shivananda, ce n'est pas le yoga le problème, mais certaines personnes qui l'enseignent. Il y a des gens qui se posent comme professeur de yoga alors qu'ils n'ont aucune qualification.

« Il faut que l'élève vérifie que son professeur est certifié par une fédération officielle », rappelle-t-il.

« Nous, par exemple, nous sommes une fédération internationale pour tous les professeurs francophones, on est comme un ordre professionnel », poursuit-il.

Swami Sai Shivananda insiste : pour être professeur, il faut suivre un minimum de 300 heures de formation professionnelle certifiée par la Fédération. Le formateur lui-même doit avoir 10 ans d'enseignement et doit être certifié lui aussi par le président de la fédération.

« On peut bien écrire sur les dangers du yoga, mais c'est sans fondement! » s'insurge-t-il. « Le yoga n'est pas à risque, sauf pour certaines personnes qui font du yoga extrême, mais ça, c'est rare! »

Respecter ses limites

« Le yoga, comme n'importe quel autre exercice, peut mener à des blessures. Prendre une marche peut aussi mener à des blessures », indique le gérant de Myyogatown à Ottawa, John Fritz. « L'important, c'est de ne pas trop en faire et de respecter ses limitations physiques. »

Un professeur de yoga ne doit pas demander à un élève de faire des postures qui ne lui conviennent pas, poursuit dans la même veine Swami Sai Shivananda. Le professeur doit évaluer les capacités de l'élève et adapter ses cours en fonction de celui-ci.

Consultez avant de débuter

« Je ne dirai pas que le yoga est dangereux, mais c'est sûr que ça peut être mal adapté pour certaines personnes », avance Françoise Haché, kinésiologue-kinésithérapeute à la clinique Santé Universelle située dans l'hôtel Double Tree by Hilton, à Aylmer. « Tout dépend de la condition physique de la personne, il pourrait y avoir des mouvements qui sont contre-indiqués. »

Elle conseille aux gens qui aimeraient pratiquer cette discipline pour une première fois d'aller tout d'abord consulter un professionnel de la santé.

« Pour toute activité physique que l'on fait, on applique un certain stress sur les muscles, les articulations, les ligaments et les tendons. Le corps peut être adapté pour faire n'importe quelle activité, mais il y a un temps nécessaire pour être capable d'arriver à cette adaptation-là. »

Règle générale, l'activité physique que ce soit du yoga ou autre chose devrait être faite sans douleur, rappelle-t-elle. « On peut sentir que les muscles travaillent, mais on ne devrait pas sentir une certaine douleur ou sentir que ça tire trop. »

Plus d'articles

Commentaires