Retour

Affiche du PLC en anglais au Québec : « c’est de la pollution visuelle », dit Impératif français

L'affichage en anglais du Parti libéral du Canada (PLC) en Outaouais est dénoncé par l'organisme Impératif français, surtout que des pancartes similaires sont présentes dans la circonscription de Gatineau et de Pontiac, et pas seulement dans Hull-Aylmer.

Radio-Canada a pu constater la présence de plusieurs affiches en anglais dans les différentes circonscriptions de l'Outaouais.

Très souvent, elles sont adossées à des pancartes en français, ce qui est une consigne du PLC, qui dit ainsi défendre le bilinguisme.

Mais pour le président de l'organisme Impératif français, ce n'est rien d'autre que de l'anglicisation.

« C'est carrément inacceptable de voir qu'en campagne électorale, il y a encore des partis politiques qui n'ont pas encore compris que le Québec est français », déplore Jean-Paul Perreault.

Il félicite le candidat libéral dans Hull-Aylmer, Greg Fergus, qui a décroché des affiches de son chef qui étaient rédigées en anglais. Il salue également la position du Bloc québécois dans ce dossier.

« Le français est la seule langue officielle du Québec. C'est la langue qui rassemble tous les Québécois, peu importe leurs origines et leur langue maternelle », a déclaré dans un communiqué de presse la candidate du Bloc québécois dans Hull-Aylmer, Maude Chouinard-Boucher.

Des plaintes, mais pas d'entorses à la loi 101

Impératif français soutient avoir reçu quelques plaintes de citoyens relativement à ces pancartes en anglais.

Selon M. Perreault, la langue de l'affichage politique, en pleine campagne électorale, doit être le français.

Cela étant dit, il faut savoir que la Charte de la langue française ne s'applique pas à l'affichage politique.

En effet, si l'article 58 stipule que « l'affichage public et la publicité commerciale doivent se faire en français », l'article 59 précise que « l'article 58 ne s'applique pas à la publicité véhiculée par des organes d'information diffusant dans une langue autre que le français, ni aux messages de type religieux, politique, idéologique ou humanitaire pourvu qu'ils ne soient pas à but lucratif ».

Le Parti libéral affirme qu'il existe 200 affiches de Justin Trudeau destinées à l'Outaouais, dont une vingtaine en anglais, afin de s'adresser directement aux électeurs anglophones.

D'après des informations de Michel-Denis Potvin

Plus d'articles

Commentaires