Retour

Agence du revenu du Canada : des remboursements d'impôt tardent à arriver

De nombreux citoyens se plaignent de retards dans la réception de leur avis de cotisation de l'Agence de revenu du Canada. Certains citoyens disent attendre depuis quatre mois.

Le fonctionnaire Marc Cooper est un homme très organisé. Il dit toujours produire ses déclarations de revenus à l'avance. Pourtant, cette année, il n'a toujours pas reçu les 6 700 $ que lui devrait le gouvernement.

« Tu peux être un citoyen honnête, qui a une entreprise, qui a une job, qui a sa vie en ordre, tu payes tes taxes, et s'il t'est dû de l'argent, prends ton mal en patience parce que ça va prendre du temps », a-t-il déploré.Déjà quatre mois ont passé depuis que Marc Cooper attend son argent. Il dit avoir appelé l'Agence du Revenu du Canada plusieurs dizaines de fois.

Le comptable à la Société de comptables agréés Godin Lacroix Monette, Michel Sarrazin, n'est pas surpris. « Je vous dirais si je compare à la saison d'impôts de l'année d'avant, c'est deux à trois fois plus compliqué d'avoir des réponses et les délais sont faramineux », a-t-il fait valoir.

L'entreprise de comptabilité pour laquelle il travaille remarque que les délais anormaux avec l'Agence du revenu s'accumulent cette année.Il s'agit d'une situation délicate pour ceux qui dépendent de l'argent de leur remboursement d'impôt.

M. Sarrazin a toutefois indiqué que les problèmes liés aux délais finissent toujours par se régler. « C'est juste qu'on a parfois des frustrations pour du monde à moindre revenu et que le délai de traitement peut influencer les prestations qu'ils reçoivent », a-t-il dit.

En règle générale, l'Agence du revenu du Canada a indiqué dans un courriel qu'elle devrait verser 4 % d'intérêt à un contribuable dès le 31e jour après la date de production de sa déclaration de revenus. Il faudrait donc ajouter un peu plus de 250 $ au remboursement de Marc Cooper, selon un rapide calcul de Radio-Canada.

« Ils peuvent garder l'intérêt s'ils veulent, donnez-moi juste les 6 700 $ » a dit M. Cooper. « L'intérêt, ça ne me dérange pas tellement, c'est juste, donne-moi la somme qui m'est due et je vais être bien content ».Pour sa part, l'Agence du revenu du Canada a assuré dans une déclaration écrite que ces cas sont rares et que 95 % des dossiers ont un délai de traitement de deux à huit semaines.

Le nombre de cas problématiques n'était pas disponible à Revenu Québec, qui, de son côté, promet un délai de traitement de deux à six semaines.

Plus d'articles