Retour

Alex Chiasson victime d'un surplus d'ailiers chez les Sénateurs

Les Sénateurs d'Ottawa ont procédé à leurs premiers retranchements de personnel au camp d'entraînement. Les entraîneurs en profitent aussi pour faire quelques expérimentations, notamment avec l'attaquant Alex Chiasson, qui s'est retrouvé sur l'aile gauche.

Un texte de Jonathan Jobin

L'équipe a renvoyé le jeune attaquant Francis Perron aux Huskies de Rouyn-Noranda alors que le défenseur Filip Chlapik prend le chemin des Islanders de Charlottetown. L'attaquant Marcus Crawford retourne quant à lui avec le Spirit de Saginaw.

Sur la glace, l'équipe d'entraîneurs a continué de faire des essais. L'attaquant Alex Chiasson s'est entraîné à l'aile gauche, un poste qui ne lui est pas familier.

« Ça fait longtemps que je n'ai pas joué à gauche. Ce n'est pas une discussion que j'ai eue avec les entraîneurs. Si c'est la direction qu'ils veulent prendre, il va falloir que je pratique là pour m'habituer. Ce n'est pas évident », affirme le Québécois.

Une place à aller chercher

Alors qu'il est encore très tôt dans ce camp d'entraînement, le numéro 90 cherche déjà à se faire remarquer.

Après un difficile processus d'arbitrage cet été avec l'équipe, qui lui a valu un contrat d'une saison pour 1,2 million de dollars, Chiasson doit montrer qu'il a sa place sur une base régulière dans la Ligue nationale.

Il faut dire que sa faible production de l'an dernier ne l'a pas aidé. Il n'a obtenu que 26 points en 76 matchs.

« Je suis conscient qu'il y a des gars devant de moi. Mark Stone a eu une saison exceptionnelle l'an dernier et il mérite ce qui lui arrive. Mais, il y a d'autres joueurs dans l'équipe avec qui je suis en compétition pour un poste plus important. J'ai assez d'expérience, c'est à moi de montrer ce que je suis capable de faire », insiste l'attaquant, obtenu des Stars de Dallas dans l'échange de Jason Spezza.

Même s'il est encore tôt pour sauter aux conclusions, Dave Cameron semble décidé à faire jouer Alex Chiasson à l'aile gauche cet automne.

« Il nous faut des joueurs capables de s'ajuster à nos besoins », soutient l'entraîneur, qui voudra certainement donner une chance à Matt Puempel et Shane Prince d'obtenir une place d'ici la fin du camp d'entraînement.

Plus d'articles

Commentaires