Retour

Appel à tous pour élucider une vague de vandalisme à Aylmer

La police de Gatineau demande l'aide du public, mercredi, pour identifier un suspect filmé par une caméra de surveillance, dans le cadre de son enquête sur une vague de méfaits récemment commis dans le secteur d'Aylmer.

« Il y a eu trois vagues de méfaits sur les véhicules », a expliqué Jean-Paul Lemay, du Service de police de la ville de Gatineau.

Les pneus d'une cinquantaine de véhicules ont été tailladés au cours des dernières semaines. Une vingtaine d'autres véhicules ont été l'objet de méfaits divers.

Bien que ces infractions se soient produites entre août et octobre, la police de Gatineau croit qu'elles pourraient être liées.

L'incident le plus récent est survenu le 21 octobre, alors qu'une vingtaine de véhicules garés sur la rue d'Orsay ont été la cible de vandales. De nombreux essuie-glace et rétroviseurs latéraux ont été endommagés.

Pendant la nuit du 17 octobre, 32 résidents de la rue du Grand-Hunier, de la rue Beaulac et de la rue de la Cédrière ont signalé qu'au moins un des pneus de leur véhicule a été perforé avec un objet tranchant.

Une première vague de vandalisme, survenue dans la nuit du 8 août aux alentours du chemin Queen's Park, avait également ciblé une vingtaine de véhicules stationnés, selon les autorités.

La police de Gatineau recommande aux résidents d'éclairer suffisamment à l'extérieur de leur propriété la nuit, parce que les malfaiteurs profitent de la noirceur pour commettre des crimes.

Une résidente du quartier affirme que son véhicule n'a jamais été endommagé, mais que des personnes se sont tout de même faufilées à l'intérieur : « il y a des gens qui sont venus visiter mon auto la nuit, mais il n'y avait rien à prendre, alors il n'y avait pas de problème. »

La population est invitée à signaler toute personne ou activité suspectes au service de police.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque