Retour

Appel aux donateurs privés pour parrainer des réfugiés syriens

Des dizaines de familles canado-syriennes d'Ottawa lancent un cri du coeur aux investisseurs privés dans l'espoir qu'ils puissent financer l'accueil des membres de leur famille au Canada.

Malgré toute l'attention médiatique entourant l'arrivée des réfugiés syriens, une mince portion d'entre eux ont pu trouver l'aide nécessaire pour réunir leur famille au pays jusqu'à présent.

Nisreen Trad, une mère monoparentale de quatre enfants, aimerait pouvoir accueillir son frère Ahmad et sa famille à Ottawa. Mme Trad termine son secondaire et n'a pas d'économies pour payer le processus de parrainage de sa famille.

Heureusement pour elle son travail acharné a porté fruit.

Sa famille devrait arriver dans la capitale nationale d'ici la fin de février, grâce à un don d'un groupe privé formé d'enseignants.

« Ils ont été si gentils et pleins d'amour, ils sauvent des gens du danger, ce sont des anges! » se réjouit Nisreen Trad.

Selon les Services communautaires d'immigration d'Ottawa, plus d'une centaine de personnes sont en attente de l'aide d'investisseurs privés pour faire venir leur famille.

« Seulement 10 % des besoins ont pu être comblés jusqu'à présent », estime la directrice Leslie Emory.

Plusieurs sont d'anciens réfugiés eux-mêmes qui n'ont pas les moyens de payer.

En plus de débourser d'importantes sommes, puisque les réfugiés parrainés par des groupes privés n'ont pas droit à l'aide sociale, les investisseurs doivent respecter un long processus bureaucratique.

D'après CBC

Plus d'articles