Retour

Apprendre le code informatique dès la maternelle

L'organisme Kids Code Jeunesse (KCJ) a débuté samedi à Ottawa une série de formations nationales intitulée Coder Créer Éduquer, pour encourager les enseignants et leurs élèves à jouer avec la technologie afin qu'ils deviennent « des créateurs plutôt que des consommateurs de leur monde numérique ».

La formation, qui s’adresse aux enseignants de la maternelle à la cinquième secondaire, permet aux élèves d’apprendre les rudiments de l’informatique. Ils découvrent ensuite le code de programmation par le biais des arts, de la musique, des jeux, des histoires.

Les élèves doivent, par exemple, trouver le bon sens des petites cases de couleur pour retrouver l'air de la chanson Au clair de la lune ou demander au personnage principal du logiciel d'apprentissage de tracer un carré à l'aide de coordonnées.

Kate Arthur, la fondatrice et directrice de l’organisme, est d’avis que l’alphabétisation numérique devrait être une responsabilité collective.

« L’apprentissage du codage, c’est une façon de penser, d’approcher les problèmes, de communiquer et de créer avec les outils du 21e siècle », a précisé Mme Arthur.

La directrice de l’organisme explique que l’approche du codage permet d’apprivoiser les mathématiques et permet même aux élèves qui ont de la difficulté de réussir les exercices.

« La programmation, ce n’est pas juste dans les classes de science. C’est aussi en géographie, en histoire, dans l’apprentissage des langues et même dans les cours d’éducation physique », a poursuivi Mme Arthur.

Coder Créer Éduquer ​est un projet financé grâce à un engagement de six millions de dollars du gouvernement fédéral au travers du programme CodeCan.

Près de 70 000 enfants et 2000 enseignants de tout le pays recevront cette formation.

Dans la région d'Ottawa, 125 enseignants anglophones ont reçu la formation ce samedi et le même nombre d'enseignants francophones va la recevoir le 21 avril.

Plus d'articles