Retour

Après une longue attente, un jeune autiste d'Ottawa obtient une place en foyer

Un homme souffrant de déficience développementale et d'autisme, qui résidait à l'Hôpital d'Ottawa depuis près de trois ans, vient finalement d'obtenir une place dans un foyer collectif.

Depuis 2013, Michael Neve, 27 ans, vivait dans l'unité des services psychiatriques de l'établissement en attendant qu'une place lui soit assignée dans un foyer. Il a commencé sa transition vers sa nouvelle maison le mois dernier.

Pour Zaya Kuyena, ami et aide-soignant de Michael Neve, les effets positifs de ce changement sur la personnalité du jeune homme sont déjà apparents.

« J'ai des conversations avec lui comme je n'en ai pas eu depuis des mois [traduction libre] », souligne-t-il. Selon lui, un projet-pilote entre l'Hôpital d'Ottawa et le groupe Innovative Community Support Services a contribué à faciliter la transition.

La sœur du patient, Jennifer Neve, estime aussi que son frère tire déjà des bénéfices de sa nouvelle vie. Elle se dit reconnaissante envers le personnel de l'hôpital de l'avoir aidé pendant si longtemps, mais estime qu'il ne s'agissait pas du meilleur milieu pour lui.

« C'était un environnement tellement chaotique pour Michael, avec les sonnettes et les personnes qui allaient et venaient dans le couloir », raconte Mme Neve.

Par ailleurs, elle souligne que la place dans un foyer de groupe est beaucoup moins chère pour les contribuables qu'un séjour à l'hôpital.

D'après CBC

Plus d'articles

Commentaires