Retour

Attentat à Berlin : entre tristesse, colère et incompréhension

Quelques heures après le terrible attentat qui a fait 12 morts et une quarantaine de blessés à Berlin lundi soir, les réactions se multiplient.

Vincent Bozek est un artiste contemporain, qui habite Berlin depuis 8 ans. Il était chez lui quand l'attentat s'est produit. Ses proches ont commencé à l'appeler pour lui demander s'il était en sécurité. C'est à ce moment-là qu'il a compris que quelque chose de grave était arrivé.

« La tension se ressent en Europe depuis les attentats de Paris et Bruxelles », dit-il. « En suivant un peu les nouvelles européennes et en écoutant les nouvelles en Allemagne, on était plus ou moins au courant que les marchés de Noël pouvaient être les cibles d'attentats. »

Vincent Bozek est bouleversé. Il pense que cet attentat va changer la donne en Allemagne.

« On attend de voir s'il s'agit d'attentat de l'État islamique ou de gens qui sont perturbés », avance M. Bozek. « On n'a pas beaucoup d'information pour l'instant. On ne peut s'empêcher de penser à Paris, Nice et Bruxelles. »

Un camion a foncé sur la foule près d'un marché de Noël en fin de journée. Le chauffeur du camion a été arrêté tout près des lieux. Un autre homme qui se trouvait dans la cabine du poids lourd est mort.

La police a d'abord évoqué un acte délibéré et dit s'orienter vers la piste d'un attentat. Toutefois, selon le ministre de l'Intérieur qui s'est prononcé ensuite, la situation n'est pas claire et la thèse de l'accident est également étudiée.

À Ottawa et Gatineau, la communauté allemande est ébranlée

Joerg Esleben est professeur d'allemand à l'Université d'Ottawa. Sa belle-soeur et sa famille vivent à Berlin. Il a aussi de nombreux amis, qui habitent dans la capitale allemande.

« Ç'a été un grand choc », explique-t-il. « Je suis les nouvelles en continu sur Internet. Je viens d'appeler mes amis et ma belle-soeur pour savoir s'ils étaient en sécurité. Heureusement, ils le sont. »

Les policiers étaient en alerte depuis plusieurs jours en Europe, alors que planaient des menaces d'attentats. La sécurité avait d'ailleurs été renforcée aux alentours des marchés de Noël en Allemagne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine