Retour

Aucun coup de feu tiré au Pigale, conclut le SPVG

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a conclu qu'aucun coup de feu n'a été tiré en direction du club Le Pigale dans la nuit du 20 janvier dernier, contrairement à ce que pensaient initialement les enquêteurs.

Après plusieurs jours d’enquête, « rien n’indique que des coups de feu auraient été tirés sur le bar Le Pigale », peut-on lire dans un communiqué envoyé par le SPVG mercredi.

Les policiers sont intervenus au Pigale le 20 janvier dernier, après avoir reçu un appel affirmant que des coups de feu avaient été tirés en direction de l’établissement du boulevard Gréber. Selon les premiers témoignages recueillis, les projectiles seraient venus d’un véhicule circulant sur le boulevard.

Même s’ils avaient d’abord associé des « altérations » sur la façade du bâtiment à des impacts de balle, une analyse plus approfondie a pu déterminer que ces marques n’étaient pas le résultat de coups de feu.

Les autorités ont mené une autre opération au Pigale quelques jours plus tard, le 28 janvier. Des personnes arborant les insignes de groupes de motards criminels avaient été identifiées sur les lieux.

Plus d'articles

  • Objectif raté de peu pour Centraide Outaouais en 2017

    Centraide Outaouais pourra venir en aide à 62 781 personnes fragilisées cette année, grâce à sa campagne de financement 2017, soit 889 de moins que l'objectif initial. L'organisme prévoyait amasser 4 
  • L'Impact en quête de solutions

    Rien ne va plus pour l'Impact de Montréal. Le président Joey Saputo a d'ailleurs dû sortir publiquement deux fois en neuf jours et a promis d'apporter des changements. Marie-José Turcotte a rencontré
  • Industrie en déroute

    L'industrie du camionnage se bute présentement à plusieurs défis. Elle doit notamment composer avec un manque de plus en plus important de main-d'œuvre. Face à ce défi, certaines entreprises doivent s

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine