Retour

« Aucun humain n'est illégal » : manifestation contre la séparation des familles à Ottawa

Environ 300 personnes ont marché à Ottawa, samedi, pour exhorter l'administration américaine à réunifier les familles séparées en raison de la politique d'immigration des États-Unis.

À midi, les participants se sont réunis devant le Monument canadien pour les droits de la personne, au centre-ville d’Ottawa, où certains d’entre eux ont partagé leurs expériences.

« Quand les droits des réfugiés sont attaqués, qu'est-ce qu'on fait? », scandait un manifestant. « On s'unit, on contre-attaque! », répondaient les autres.

Les participants ont par la suite pris la direction de l’ambassade américaine, promenade Sussex.

Selon le groupe Families Belong Together Ottawa (FBT Ottawa), tout près de 630 manifestations similaires ont eu lieu samedi, tant aux États-Unis qu’ailleurs dans le monde.

Parallèles avec le Canada

Sarah Johnston était sur place. Pour elle, il était important de rappeler aux gens que le Canada n'est pas plus vertueux que les États-Unis.

« Quand Justin Trudeau parlait de la situation qui se passe présentement aux États-Unis, il a dit que ce n'était pas comme ça qu'on faisait les choses au Canada, mais ce n'est pas vrai. Ça fait partie de notre histoire, ça fait partie de notre présent dans les communautés des Premières Nations », a-t-elle dit, faisant référence aux pensionnats autochtones.

De son côté, la manifestante Colleen Cardinal a affirmé trouver « incroyable que [les États-Unis] en soit rendu là ». Elle a signalé que de voir les images d'enfants « dans des cages » lui a rappelé ce qui s'est produit au Canada.

Le nouveau député provincial néo-démocrate d'Ottawa-Centre, Joel Harden, a dit être sur place parce qu'il est un père de famille qui souhaite promouvoir les « valeurs humaines avant les valeurs politiques ».

Un manifestant pro-Trump, Christopher Hansen, était présent, au contraire des autres, pour démontrer son appui au président américain. Il a dit souhaiter que la population reconnaisse les bons coups de l'administration Trump, citant le sommet avec la Corée du Nord en exemple.

Avec les informations d'Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un grand danois se baigne pour la première fois





Rabais de la semaine