Retour

Audience disciplinaire pour un podologue controversé

Un ex-dentiste québécois qui est devenu podologue en Ontario après avoir été radié par l'Ordre des dentistes s'expose à de nouvelles sanctions disciplinaires.

L'Ordre des podologues de l'Ontario pourrait exiger que Pierre Dupont suive des formations professionnelles, lui imposer le paiement d'une amende ou même lui retirer son permis de pratique.

M. Dupont, qui travaille à Ottawa, est soupçonné d'avoir utilisé des implants qui n'étaient pas approuvés par Santé Canada.

Des clients avaient signé des contrats qui précisaient qu'ils recevraient des endoprothèses HyProCure pour corriger un problème de pieds plats.

Le podologue aurait plutôt employé des endoprothèses qu'il avait lui-même conçues et fait fabriquer, sans que les clients soient informés de cette substitution.

Certains patients disent avoir de la douleur et même de la difficulté à marcher.

L'affaire a fait l'objet de reportages des équipes de La facture et de Go Public de CBC.

Après cette enquête, l'Ordre des podologues avait demandé à Pierre Dupont de cesser d'utiliser ses propres implants, mais lui avait permis de continuer à soigner des patients.

Contacté au sujet de l'audience disciplinaire, l'Ordre des podologues de l’Ontario n'a pas répondu à la demande d'entrevue.

M. Dupont, lui, a répondu de s'adresser à son avocat.

Il avait été radié à vie par l'Ordre des dentistes du Québec en 2005 à la suite de la mort d'une patiente pendant une opération.

Avec les renseignements de Rosa Marchitelli de CBC

Plus d'articles

Commentaires