Retour

Bal de neige : l'absence de navettes de la STO importune certains festivaliers

Le Bal de neige est un casse-tête pour certains des festivaliers qui ont voulu s'y rendre samedi du fait de l'annulation des navettes de la Société de transport de l'Outaouais (STO).

Certains festivaliers ont trouvé compliqué l'accès aux multiples sites. D'autres ont dû se limiter à la découverte d'un seul site.

Nicolas Lafleur, qui est venu en famille, pensait pouvoir faire le trajet avec la navette de la STO pour ne pas utiliser deux véhicules.

« Vu qu'elle a été annulée, il a fallu se débrouiller avec les moyens du bord », a-t-il commenté.

Le festivalier est par chance tombé sur un résident qui lui a proposé une place de stationnement. « Un monsieur très généreux nous a permis de nous stationner dans son entrée », a-t-il confirmé.

Les stationnements ont été aussi très achalandés. Karine Régimbald a dû marcher pendant 15 minutes pour accéder à un site après avoir garé sa voiture.

Du côté d'Ottawa, certains festivaliers ont reculé devant le fait d'avoir à payer l'autobus ou le stationnement pour aller au parc Jacques-Cartier.

Avec les informations de la journaliste Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine