L'entraîneur Benoît Groulx quitte les Olympiques de Gatineau afin d'effectuer un retour dans la Ligue américaine auprès du club-école du Lightning de Tampa Bay.

Il sera l'entraîneur-chef du Crunch de Syracuse, dans l'État de New York, après avoir dirigé les Olympiques pendant 13 saisons.

Ce sera un deuxième séjour pour le Gatinois dans la Ligue, lui qui avait passé deux saisons avec les Americans de Rochester, de 2008 à 2010.

« Je sens qu'on a les mêmes valeurs et pour moi c'est important d'être à un endroit où je peux être moi-même », a déclaré Groulx dans un point de presse. 

Les rumeurs sur la prochaine destination de Benoît Groulx ont été nombreuses au cours des dernières semaines et plusieurs le voyaient aboutir à Binghamton, avec le club-école des Sénateurs.

L'organisation a relevé l'entraîneur Rob Zettler de ses fonctions quelques minutes avant de confirmer l'embauche de Groulx.

Benoît Groulx retrouvera un visage connu à Syracuse, soit celui de l'attaquant Tye McGinn, qu'il a dirigé avec les Olympiques il y a quelques années.

Plus rien ne le retenait à Gatineau après avoir dirigé l'équipe pendant 13 saisons et remporté 3 coupes du président.

Son fils, Benoît Olivier, va aussi bientôt quitter la région, alors qu'il est pressenti pour être le choix numéro un au prochain repêchage de la LHJMQ.

Les Olympiques reconnaissants

En entrevue à l'émission Les voies du retour, le président des Olympiques de Gatineau, Alain Sear, salue le départ de son entraîneur vers une ligue professionnelle. Il avoue qu'il n'est pas trop surpris de la décision. 

Benoît Groulx ne quittera pas les Olympiques sans les aider, assure Alain Sear. Une « transition en douceur » sera effectuée, notamment pour appuyer l'équipe lors du repêchage, qui aura lieu sous peu.

Les actionnaires des Olympiques vont se rencontrer dans les prochains jours pour amorcer la recherche d'un nouvel entraîneur et d'un nouveau directeur général.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine