Retour

Beterbiev s'offre Prieto comme cadeau de Noël

Artur Beterbiev a facilement battu Isidro Ranoni Prieto par K.-O. technique après 2:44 au premier round, vendredi soir au Casino du Lac-Leamy à Gatineau.

Le Groupe Yvon Michel (GYM) voulait que son poulain Artur Beterbiev obtienne une opposition de qualité contre le Paraguayen.

Finalement, il aura boxé pendant moins de trois minutes. Le Russe s'est payé un festin des fêtes. Après avoir regardé Prieto lui mettre de la pression pendant 15 secondes, Beterbiev a envoyé son adversaire au tapis avec son premier coup.

Une 2e chute au tapis de Prieto (26-2-3, 22 K.-O.) a forcé l'arbitre Michael Griffin à mettre fin au combat. C'était un 11e K.-O. en 11 sorties pour le protégé de l'entraîneur Marc Ramsay.

« Ça arrive comme ça. Je ne sais même pas comment je le fais », a rigolé Beterbiev par l'entremise d'un interprète après le combat.

Avec une victoire aussi retentissante, Beterbiev s'est pratiquement assuré un combat de championnat en 2017, lui qui est champion des mi-lourds de la NABA depuis 2014 et est classé dans le top 4 des quatre grandes associations mondiales, l'IBF, le WBO, la WBC et la WBA.

« C'est l'objectif le plus important pour moi », a ajouté le Montréalais d'adoption, qui affichait un large sourire après la victoire, lui qui est habituellement très réservé.

Une sous carte percutante

En demi-finale du combat principal, le Gatinois Danyk Croteau a fait plaisir à ses admirateurs en réussissant un percutant K.-O. face au Torontois Alex Ebanks après seulement 104 secondes.

« Quand je l'ai vu tomber, je savais que le combat était terminé », a dit Croteau avec un large sourire.

Après avoir profité de la défense déficiente de son adversaire pour porter plusieurs coups, Croteau a envoyé un crochet de gauche qui n'a laissé aucune chance à Ebanks. « Il frappait long et ne ramenait pas ses bras vite alors je pouvais passer facilement entre ses coups », ajoute le boxeur de Buckingham. Son retentissant K.-O. a été vu dans une quinzaine de pays à la télévision.

Un autre Russe d'origine, Vislan Dalkhaev, a poursuivi sa progression chez les super-coqs (122 livres) en l'emportant par décision unanime des juges 79-72, 80-72, 80-72. . Le Mexicain Salvador Hernandez lui a toutefois donné du fil à retordre en encaissant ses coups sans broncher pendant tout le combat lui qui n'a jamais subi de K.-O.. Dalkhaev présente maintenant une fiche de neuf victoires en autant de combats.

La boxeuse de la Petite-Nation Vanessa Lepage-Joanisse, a offert une belle performance alors qu'elle a forcé son adversaire Maria Jose Velis à abandonner après le 3e round. La jeune femme de 21 ans, de l'Outaouais, a lancé une pluie de coups pendant toute la durée du combat. « Je ne pouvais pas demander meilleur scénario. Je suis sur le plus gros nuage que j'ai jamais connu », a lancé Lepage-Joanisse après sa victoire.

Le boxeur d'Ottawa Louisbert Altidore a ensuite offert une bonne performance face au Mexicain Alvaro Enriquez. Altidore (5-0-0) , 30 ans, est demeuré invaincu en remportant une victoire par K.-O. au 6e round. Le boxeur d'origine haïtienne espère que son premier K.-O. chez les professionnels lui permettra de se trouver un promoteur. « Je voulais tellement ce K.-O. ! », a dit Altidore.

Dans le premier combat de la soirée, Roodsy Vincent a remporté une victoire par K.-O. face à Mike Breton grâce à une percutante droite qui a obligé l'arbitre à mettre fin au duel après seulement une minute et 43 secondes.

Plus d'articles

Commentaires