Retour

Bilan routier 2017 en Estrie : moins de blessés graves et légers, mais plus de décès

Quatorze personnes sont mortes sur les routes de l'Estrie en 2017. C'est deux de plus qu'en 2016 selon le plus récent bilan routier de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) dévoilé mardi.

Il s'agit tout de même d'une baisse de 20 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Au total, 70 personnes ont subi des blessures graves dans des accidents d'auto ce qui représente deux de moins qu'en 2016. Le nombre de blessés légers est également en baisse de 5 % par rapport à 2016.

On note aussi une légère diminution de 5 % du nombre total de victimes : ce sont 1358 personnes qui ont subi des dommages corporels dans un accident de la route en 2017.

Dans l'ensemble du Québec, on dénombre 474 accidents de moins en 2017 comparativement à l’année précédente, et 13 personnes de plus ont perdu la vie sur le réseau routier. Le gouvernement note toutefois une réduction du nombre de victimes par rapport au nombre de véhicules sur les routes, qui, lui, est en augmentation.

Le gouvernement du Québec compte sur sa réforme de la sécurité routière pour améliorer son bilan, surtout en ce qui concerne les jeunes. À partir du 18 mai, par exemple, il sera interdit aux apprentis conducteurs d’un véhicule de prendre la route entre minuit et 5 h. Entre ces mêmes heures, les jeunes de 19 ans ou moins ne pourront être accompagnés que d’un nombre limité de passagers de leur âge.

La réforme, adoptée à l’unanimité le 17 avril, comprend 86 mesures qui visent à améliorer la sécurité des usagers de la route.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité