Retour

Boucher veut que les joueurs des Sénateurs soient responsables de leurs actions

Guy Boucher a dirigé un premier entraînement sur glace en tant qu'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa à partir des gradins, préférant avoir une vue d'ensemble sur le jeu de son équipe.

Et Boucher n'a pas perdu de temps pour rappeler aux joueurs qu'il les avait à l'oeil. « Après l'entraînement, je trouvais qu'il y avait un groupe qui s'était entraînement très fort et un groupe un peu moins fort, correct, mais moins fort. J'en ai parlé et ils ont ensuite joué très fort, a noté Boucher. Ils ont bien répondu. »

Embauché en mai, Boucher avait hâte de voir certains des trios qu'il avait en tête en action.

« Bien honnêtement, il était temps, a dit Boucher. Le camp des recrues, c'était bien, mais vous voulez voir les grands gars, ceux qui sont prêts, ceux qui vont jouer pour l'équipe. »

« Ce n'est pas une ligue de développement, c'est une ligue de performance et il faut être prêt. La saison débute le 12 octobre et ça arrive très vite. Nous allons affronter des équipes qui comptent sur le même entraîneur, le même système et les mêmes joueurs et ils sont donc en avance sur nous. »

Les joueurs ont semblé être impressionnés par l'intensité de Boucher et son message sur la responsabilité des joueurs.

« Je pense que Guy ne tient rien pour acquis, a déclaré le gardien Craig Anderson. Vous devez mériter votre temps de jeu. C'est le message qu'il a envoyé et les gars ont déjà réagi en travaillant très fort. Je ne pense pas que les choses vont changer et s'il y a la moindre baisse d'intensité, je pense qu'il va nous le faire savoir. »

L'attaquant Mike Hoffman, qui a évolué sous les ordres de Boucher dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, sait que Boucher s'attend à voir ses joueurs tout donner à chaque jour.

« Je pense qu'il va bien fonctionner avec nous, a dit Hoffman. Tout ce que j'entends, c'est à quel point les gars sont contents de savoir que ce sera lui derrière le banc. »

Il n'y a pas eu de vraies surprises en ce qui concerne la composition des trios vendredi. Kyle Turris se trouvait au centre de Hoffman et Mark Stone, tandis que le nouveau venu Derick Brassard était entouré de Bobby Ryan et Clarke MacArthur. La troisième unité était composée de Jean-Gabriel Pageau, Zack Smith et Tom Pyatt, tandis que

Chris Neil, Chris Kelly et Matt Puempel formaient le quatrième trio.

Curtis Lazar ne s'est pas entraîné, lui qui souffre d'une mononucléose.

En défensive, Dion Phaneuf évoluait avec Cody Ceci, tandis que Marc Methot jouait en compagnie de Matt Bartkowski puisqu'Erik Karlsson participe à la Coupe du monde Mark Borowiecki et Chris Wideman composaient la dernière paire.

Nous aurons des décisions à prendre, a dit Boucher. Elles ne seront pas juste basées sur l'effort à l'entraînement ou la position au repêchage. Elles seront basées sur la capacité à comprendre les informations et les résultats sur la glace.

« Le message est clair. Nous allons rien donner à qui que ce soit. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine