Retour

Boussole électorale : les députés du NPD de la région en danger?

Des circonscriptions de l'Outaouais pourraient bien passer de l'orange au rouge le 19 octobre prochain. C'est du moins ce qui ressort des plus récentes prédictions des citoyens qui ont participé à la Boussole électorale.

Cette dernière a demandé : « D'après vous, quelle est la probabilité que les électeurs dans votre circonscription élisent le... [choix de parti] ».

Fin de la vague orange en Outaouais?

En Outaouais, les électeurs de trois circonscriptions prévoient que le Nouveau Parti démocratique (NPD) perdra ses sièges aux mains du Parti libéral du Canada (PLC).

Ainsi, les députés sortants du Pontiac (Mathieu Ravignat), d'Argenteuil-La Petite-Nation (Mylène Freeman, mais c'est plutôt Chantal Crête qui représente le NPD désormais) et Gatineau (Françoise Boivin), pourraient avoir une surprise le 19 octobre prochain.

Dans ces trois cas, les utilisateurs de la Boussole électorale « ne sont pas du tout sûrs de l'issue du vote », mais ils estiment que les libéraux gagneront ces sièges.

En 2011 dans Gatineau, la candidate néo-démocrate Françoise Boivin l'avait emporté avec une majorité écrasante de 26 685 voix sur son plus proche rival, Richard Nadeau. Ce dernier était à l'époque le député bloquiste sortant.

Deux circonscriptions à surveiller à Ottawa

De l'autre côté de la rivière des Outaouais, peu de surprises sont à prévoir. Les répondants « ne sont pas très sûr de l'issue du vote », mais les châteaux forts conservateurs devraient rester intacts, notamment pour Pierre Lemieux, dans la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell.

Toutefois, les électeurs de la circonscription d'Orléans pensent que ce sont les libéraux qui remporteront le soir du vote. Royal Galipeau représente Orléans depuis 2006, mais avait affirmé lors du déclenchement des élections que la campagne allait être difficile.

« La population d'Orléans n'a pas l'habitude d'élire des députés conservateurs », avait affirmé Royal Galipeau en août dernier. « Je suis le seul de l'histoire à avoir été élu trois fois. C'était difficile les trois fois, ce le sera aussi cette fois-ci. »

Une deuxième circonscription de la capitale nationale pourrait passer du bleu au rouge, soit celle d'Ottawa-Ouest-Nepean. Ce territoire a été laissé vacant par l'ancien ministre John Baird.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine