Retour

Budget des Comtés unis : une hausse du taux d'imposition de 1% envisagée

Pour une première fois depuis plusieurs années, l'administration des Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR) envisage d'adopter un budget comprenant une augmentation de son taux d'imposition.

Un consensus se dessine autour d'une hausse de taxes de 1% à l'échelle des CUPR.

C'est l'élément principal ce qui ressort des discussions budgétaires tenues mercredi matin lors de la réunion du conseil.

Appel à la prudence

Au cours des dernières années, les CUPR se sont retrouvés dans une situation financière plutôt enviable avec une croissance de ses revenus plus élevée que prévu.

Mais avec les réserves financières des CUPR qui totalisent ces jours-ci environ 15 000 000 $, le directeur général, Stéphane Parisien, appelle à la prudence.

C'est pourquoi l'administration a évoqué une hausse de son taux d'imposition de 2% au début du mois. Cette augmentation s'élèverait à environ 17$ pour une maison d'une valeur de 200,000$.

Résistance au sein du conseil

Toutefois, cette suggestion s'est heurtée à une certaine résistance au sein du conseil. Même que certains maires se sont exprimés en faveur d'un autre gel de taxes à l'échelle des CUPR.

« Je sais qu'on vous demande toute une tâche, mais j'appuie le « zéro » », a indiqué la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois.

L'administrateur en chef des CUPR a alors lancé une mise en garde aux élus. 

Couper la poire en deux

Selon Stéphane Parisien, les compressions budgétaires pour éviter une hausse de taxes pourraient s'élever à 1 000 000 $. Pour y arriver, les dépenses en capital se retrouveront vraisemblablement dans le collimateur de l'administration. 

« Quand on coupe dans le capital, vous le savez, c'est moins d'asphalte », a résumé le directeur général des CUPR.

Le maire d'Alfred-Plantagenet, Fernand Dicaire, a tenu à rappeler à ses collègues qu'il fallait avoir à l'œil l'augmentation du coût de la vie.

« Je m'aperçois que ce n'est pas de la bonne gestion si on continue à garder ça à « zéro ». On regarde nos réserves. Elles ont descendu substantiellement », a lancé M. Dicaire.

Le maire de la Cité de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, est du même avis : « Tout monte. il faut aller chercher un « p'tit » quelque chose. 1%, je n'aurais pas de problème avec ça. »

Une résolution, décrétant une augmentation de 1% du taux d'imposition, sera présentée au conseil lors de la réunion plénière tenue en novembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine