Retour

Budget fédéral : optimisme chez les francophones

La Fédération des communautés francophones et acadiennes sera en mesure de faire du chemin avec le budget fédéral, selon sa présidente Sylviane Lanthier. Elle estime que le budget propose des ouvertures qui permettront à son l'organisme d'avoir des discussions avec le gouvernement pour s'assurer qu'une part des investissements soit dirigée vers les communautés francophones.

« On aurait aimé voir plus d'éléments précis en appui aux communautés francophones en situation minoritaire, indique la présidente. Mais on voit quand même que le budget veut protéger les deux langues officielles. Je qualifierais le budget d'un budget avec lequel on pense pouvoir travailler ».

Retour du programme de contestation judiciaire

Sylvianne Lanthier salue entre autres le rétablissement du programme de contestation judiciaire. Ce programme soutient financièrement les démarches juridiques des individus et des groupes qui cherchent à faire reconnaître leurs droits linguistiques ou d'égalité relevant de la Charte canadienne des droits et libertés.

Par le passé, ce programme a notamment permis à des communautés francophones en milieu minoritaire de se tourner vers les tribunaux pour obtenir des services dans leur langue.

« Le rétablissement du programme est un signal clair du gouvernement qui s'engage à protéger les langues officielles. On est heureux que le gouvernement se mette au travail rapidement dans ce dossier », précise Mme Lanthier.

La FCFA est satisfaite de l'investissement de 675 millions de dollars sur 5 ans pour Radio-Canada, mais elle espère obtenir plus de détails bientôt.

« On aimerait bien qu'une partie de cet argent-là soit investi dans les stations régionales dans les communautés francophones qui ont vraiment subi le choc des compressions et où il ne reste que parfois la capacité de faire 30 minutes de nouvelles quotidiennes et rien de plus », affirme Mme Lanthier.

Sur le site officiel de CBC/Radio-Canada, le président Hubert Lacroix affirme que la société « utilisera ces fonds pour créer de nouveaux contenus et poursuivre sa transformation dans l'environnement numérique ».

La FCFA se félicite également que ce budget comporte des sommes pour faciliter la diffusion à bande large sur Internet. Cela permettra un accès accru pour les communautés francophones partout au pays, selon Suzanne Bossé, directrice générale de l'organisme. Cette demande avait été exprimée par la Fédération au cours de la dernière campagne électorale.

Toujours selon Suzanne Bossé, la Fédération attend plus de détails du fédéral concernant des sommes espérées pour l'animation culturelle en français et les institutions francophones partout au pays.

Avec des informations de Simon Roberge et Michel-Denis Potvin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine