Retour

C’est la dernière ligne droite pour les candidats de l’Outaouais

Si certains candidats affirment que les derniers jours de campagnes ne seront pas de tout repos, d'autre préfèrent envisager le sprint final avec sérénité.

Selon le candidat du Parti conservateur dans la circonscription de Gatineau, Luc Angers, le travail se poursuit et il ne faut pas ralentir la cadence.

« Jusqu'à ce que les bureaux de scrutin ferment, nous, on continue et puis on va de l'avant. Ce n'est pas fini tant que ce n'est pas fini », affirme-t-il.

M. Anger croit qu'il est important de rencontrer les citoyens jusqu'au dernier moment, afin de faire passer son message.

D'autres comme la députée sortante, Françoise Boivin, ne sont pas mécontents de voir la longue campagne tirer à sa fin.

La candidate du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans la circonscription de Gatineau croit que l'exercice a été exigeant.

Elle indique cependant avoir conservé beaucoup d'énergie pour les derniers jours et elle envisage la suite des choses sans trop de pression.

« C'est juste une extension de la campagne que je fais toujours tout au long de l'année. Alors, une campagne de 79 jours, bien c'est un peu fait pour moi je dirais », explique-t-elle.

Les candidats se disent confiants en prévision du scrutin lundi. Les sondages laissent d'ailleurs présager quelques courses serrées en Outaouais.

D'après un reportage de Patrick Foucault

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine