Retour

C'est la fin pour les centres Info-Social dans les CLSC de l'Outaouais

Un autre projet de réorganisation au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais suscite l'inquiétude des syndiqués. À l'issue de rencontres avec ses employés, mercredi, le CISSS a confirmé que les services d'accueil Info-Social offerts dans des CLSC seront centralisés au centre d'appels 811 du secteur de Hull.

Selon l’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux (APTS) du CSSS Gatineau, l'accès aux services de proximité sera touché par cette réorganisation.

Les services d'accueil Info-Social servent de porte d'entrée pour ceux qui sont en crise et ont besoin d'aide, ou encore pour un proche vieillissant qui a besoin de services. La population peut en ce moment se présenter en personne et parler à un intervenant psychosocial pour obtenir des services ou poser des questions.

La présidente locale de l’APTS, Catherine Lafrance, craint que le rapatriement de ces services au centre d'appels ne nuise à la population, puisqu'ils ne sont alors plus offerts en personne.

« Si on prend la population dans le secteur de Hull [...] c’est souvent une population défavorisée et qui n’a pas nécessairement accès à un téléphone. Alors cette personne vient sur place, mais maintenant elle ne pourra plus », a-t-elle affirmé.

Les syndiqués ont appris la nouvelle au cours des deux derniers jours, lors de rencontres avec la direction. Ils déplorent le manque de consultation dans ce dossier.

Le syndicat craint que les changements proposés touchent particulièrement les secteurs périphériques de Gatineau.

« C’est la poursuite de la centralisation des services qui se fait sur le dos des populations plus vulnérables et des régions », a fait valoir une membre de l'APTS, Andrée Poirier.

À l’APTS, on est vraiment outrés.

Andrée Poirier, membre de l’APTS Outaouais

Pour l'instant, impossible de savoir si cette mesure, qui vient d'une directive ministérielle, va entraîner des abolitions ou des modifications de postes. Une vingtaine d'employés travaillent à l’accueil Info-Social.

Le CISSS de l’Outaouais réagit

De son côté, le CISSS de l’Outaouais a été pris par surprise, mercredi, à la suite de cette sortie du syndicat. C’est que le projet n’a pas encore été annoncé officiellement.

La direction affirme qu’elle travaillera avec les syndicats pour s’assurer de maintenir un certain niveau de service et se veut rassurante.

« Le but de cette réorganisation c'est de faciliter et d'accroître les services à la population », a indiqué la porte-parole du CISSS de l'Outaouais, Geneviève Côté.

La population de l'Outaouais va en ressortir gagnante.

Geneviève Côté, porte-parole du CISSS de l'Outaouais

L'APTS maintient pour sa part qu'il y aura des conséquences sur les services. Les changements devraient être en place d'ici la fin mai.

Selon les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles