Retour

C'était la 13e Nuit des sans-abri à Gatineau

Des dizaines de personnes ont participé à la 13e Nuit des sans-abri qui s'est tenue, vendredi soir, au parc Sainte-Bernadette, dans le secteur de Hull à Gatineau. L'événement était organisé dans une trentaine de villes du Québec.

Au menu de la soirée, il y avait des spectacles, des discussions et des animations. L'objectif était de sensibiliser la population à la pauvreté et à l'itinérance, mais aussi de rappeler que personne n'est à l'abri.

« Il y a de plus en plus de personnes qui se retrouvent à risque d'itinérance : travailleurs, étudiants, retraités. Le contexte est vraiment très difficile », explique le coordonnateur du Collectif régional de lutte à l'itinérance en Outaouais (CRIO), Alexandre Ranger.

À deux jours du scrutin fédéral, l'événement a notamment été l'occasion d'interpeller les différents partis sur les mesures à déployer pour contrer l'itinérance.

Selon le directeur général du Centre d'intervention et de prévention en toxicomanie de l'Outaouais (CIPTO), Yves Séguin, c'est un enjeu qui a été passé sous silence pendant la campagne électorale.

« Le niqab prenait toute la place. On ne parlait que très peu d'enjeux qui nous semblent très importants comme la lutte à la pauvreté et d'être capable de mieux soutenir les personnes qui sont les plus fragiles de notre société », déplore-t-il.

Les intervenants souhaitent que le gouvernement fédéral réinvestisse dans le développement de logements sociaux.

Ils voudraient aussi une augmentation des budgets alloués à la lutte à l'itinérance afin de faire face aux besoins grandissants. On estime que le Québec compte environ 50 000 itinérants.

Avec des informations de Laurie Trudel

Plus d'articles