Cantley ne veut plus être une ville dortoir. La Municipalité compte entreprendre de grands projets de développement économique au cours des huit prochaines années.

C’est ce qui ressort d’une consultation effectuée mercredi auprès d’une trentaine de gens d'affaires de la communauté de 11 000 habitants.

Le tourisme, les activités commerciales et industrielles, le transport et l’agriculture constituent des pôles qui orienteront les projets communs des élus et des gens d'affaires. Ces derniers estiment que 75 millions de dollars en investissements privés sont déjà prévus, notamment pour l’expansion du complexe Mont Cascades et pour une nouvelle épicerie.

« Ce n’est pas de se demander si l’investissement va venir, mais il va venir. Donc, c’est d’être prêt et c’est de montrer ce qu’on a à offrir et d’orienter ces investissements », a commenté Mathieu Vaillant, président de l’Association des gens d’affaires de Cantley.

La mairesse sera de nouveau candidate en 2017

L'arrivée prévue de nouveaux résidents à Cantley poussera la Municipalité à accroître ses services. L'actuelle mairesse de Cantley, Madeleine Brunette, confirme son intention de se représenter aux élections de novembre prochain pour contribuer à la réalisation des projets.

« Comme la province nous demande de faire davantage d’efforts pour susciter le développement économique et qu’on a de plus en plus de dépenses au niveau de nos municipalités pour l’entretien des routes et des infrastructures, c’est important de diversifier notre assiette fiscale », a indiqué Mme Brunette.

Il existe effectivement des défis à relever à court terme, comme l’installation d’un feu de circulation sur la route 307 pour ralentir les véhicules et le désengorgement de cette voie par l’usage accru du transport collectif.

La Municipalité produira bientôt un rapport découlant des consultations avec les gens d'affaires.

Plus d'articles

Commentaires