Retour

Capital Taxi rejette l'entente de principe avec son employeur

À Ottawa, les chauffeurs en conflit de travail de Capital Taxi ont rejeté, au cours de la fin de semaine, l'entente de principe conclue avec leur employeur Coventry Connections.

L'entente de trois ans avait été conclue jeudi soir et prévoyait une réduction des frais de répartition de 30 $ par mois. 

Ainsi, plus de 300 chauffeurs de Capital Taxi, représentés par le syndicat Unifor, restent sans contrat de travail, et ce, depuis presque un an.

Par ailleurs, les chauffeurs de taxi de l'aéroport d'Ottawa sont aussi en conflit de travail depuis six semaines, tandis que le contrat des chauffeurs de Westway Taxi vient à échéance en octobre.

Depuis l'automne dernier, les chauffeurs de taxi d'Ottawa doivent composer avec le service de covoiturage de la compagnie Uber, ce qui a créé du mécontentement.

Avec les informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires