Retour

Centraide Ottawa sonne l’alarme devant l’augmentation vertigineuse d’aînés dans la capitale

Pour la première fois dans son histoire, la ville d'Ottawa compte davantage d'aînés que d'enfants et d'adolescents.

Cette situation inquiète Centraide Ottawa, qui craint que les organismes sociaux peinent à suivre l’augmentation appréhendée de la demande de services.

Dans un rapport intitulé Profil des personnes âgées vulnérables dans la région d’Ottawa, rendu public lundi, l’organisme réclame une intervention qui garantira que les aînés en situation vulnérable pourront continuer de recevoir les services sociaux et communautaires dont ils ont besoin.

La situation est d’autant plus urgente aux yeux de l’organisme que le nombre d’aînés devrait doubler entre 2011 et 2031, selon les données compilées par Centraide.

« Nous sommes témoins d’un changement sans précédent au sein de la population, et nous devons adopter une approche à l’échelle communautaire afin d’aider les aînés d'Ottawa », explique le président-directeur général de Centraide Ottawa, Michael Allen.

La solitude des aînés dans la mire

Selon le rapport, plus du quart des aînés de la capitale vivent seuls. Dans certains quartiers, cette proportion peut grimper jusqu’à 52,8 %, ce qui rend ces derniers encore plus vulnérables.

Centraide Ottawa souhaite donc que les gouvernements, les chercheurs, les services de première ligne et les fournisseurs de soins de santé s’unissent afin de se préparer adéquatement à la croissance démographique des personnes âgées dans la capitale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine